Opinion

La messe noire des blouses blanches ou le retour des années noires


On s’est fait berner. D’une force. Mais alors, 2020 : l’année de la manipulation médiatique à grande échelle, la plus réussie, la mieux exécutée de tous les temps. En 2008 la grippe porcine c’était un beau carnage, un coup d’essai pour L’OMS et ses sbires.

Depuis, ils se sont dit : « Prochain virus, on les inonde, on leur dépouille leur race, on leur sort notre nouveau vaccin qui va leur décalquer leur ADN de mouton, pour en faire des pigeons qui disent « oui oui oui » tout le temps… On va leur balancer tous leurs droits à la con par dessus bord, ils les reverront jamais ! ils auront que le choix d’aller bosser, et c’est déjà bien… Et leur sale progéniture on va la masquer pour qu’ils comprennent bien ce qui les attendent plus tard : un monde où ils auront que le droit de la fermer, et de contempler le ciel de leur usine ou de la fenêtre de leur multinationale, comme des Chinois. On va en faire tous des Chinois, qu’ils deviennent un peu plus compétitifs ces branleurs d’Européens, ces classes moyennes qui nous coûtent chers, et tous ces vieux, quel gâchis d’énergie…

Il faudrait une bonne purge pour y voir plus clair, un truc qui nous nettoie un peu les maisons de retraite, une bonne grippe 2.0, et on leur refera le coup du virus qui va tous nous décimer, et puis tout le temps qu’on les maintiendra devant la t.v, on leur sortira le grand jeu ! On déroulera le tapis rouge du plus grand festival Médiatico-Médico-Mets-ton-chapeau, de tous les temps, il en pleuvra des mensonges, et pire encore !… des semi-vérités, de subtiles grossièretés à en faire rougir les plus gros dictateurs de ce siècle…

Avec un casting de menteurs des plus hautes sphères du journalisme international acheté à coups de millions, avec des rédactions de canards bien laqués au pognon ! Et des médecins plateaux-télé tous bourrés de conflits d’intérêts, à la papatte bien graissée, qui iront vomir toutes les sornettes qu’on leur demande, masqués comme jamais, et les courbes les plus plates elles seront gonflées à la peur, avec des campagnes de publicité pour le vaccin, mieux que le dernier livre d’Obama, mieux que Colgate, que le dernier film de Tom Cruise… Pour ce vaccin on va claquer comme pour dix campagnes présidentielles ! En fait, on ne parlera plus que de ça, sur toutes les chaînes, toutes les ondes, les journaux… Une partouze mondiale de tous les labos du coin, un Gang Bang avec explosion de billets verts jusqu’aux étoiles, un rituel diabolique avec en sacrifice la masse qui en aura tellement marre d’être violée qu’elle suppliera son bourreau d’en finir !… On va mettre le paquet, on va casser la tirelire, le jackpot qui nous attends au bout, c’est pas chiffrable ! C’est « Le nouvel ordre pour des siècles », comme sur notre bon vieux dollar !…

Vous êtes choqué ?


Que des gens puissent penser comme ça ? Oui c’est choquant.

Il y a 80 ans en Europe, une même petite clique s’était mis en tête d’instaurer « un ordre nouveau » ( En allemand : Neuordnung ), décimer tous les juifs, et créer avec l’aide de la science, une race pure. Bien, le concept n’a pas plu à tout le monde, il y a eu quelques morts durant la bagarre.

Mais pourquoi crier à la conspiration quand il y a des gens prévoyants qui nous crient que les psychopathes sont de retour ? Et qu’ils nous font passer une grippe pour un virus tueur ? Et qu’ils nous foutent tous à genoux pour nous faire les poches, nous casser la gueule, nous casser le moral, nous humilier et au final nous seringuer de force pour nous rendre encore plus cons ?…

Pourquoi crier à la conspiration quand on nous crie que ces psychopathes possèdent les médias, L’OMS et les compagnies pharmaceutiques ? Pourquoi crier à la conspiration quand on nous crie que tout ce petit monde corrompu se connaît : Les plus riches, les industriels, les politiciens ?

– 560.000 morts environ chaque chaque année en France. En majorité des cancers, le saviez-vous ?

Cela fait 1500 morts en moyenne par jour.

Imaginez que je me mettais à avoir la mauvaise idée de comptabiliser chaque mort quotidiennement à la télé, 1500, il faut imaginer ! :

« Et encore 500 nouveaux cas de cancer aujourd’hui ! 100 morts de plus de pneumonie ! 60 de la grippe ! Et la botte de carottes qui la veut ! Les hôpitaux débordent, regardez ces familles en pleurs, et cet homme qui a laissé 3 enfants derrière lui… »

Quelle perversion ce serait, quelle impudeur et quelle grossièreté… et puis les gens seraient déprimés, effrayés !…

Ils n’oseraient plus vivre, ni sortir de chez eux, ils auraient peur en respirant, peur de provoquer un nouveau décès, peut-être même celui d’un proche… Ils auraient même honte de vivre.

Eh bien c’est pourtant ce que font les médias, ces fils de Satan ( pour rester poli ). C’est exactement ce qu’ils font.


Ce qui provoque exactement le résultat décrit plus haut.

Alors de deux choses l’une : Où il y a un plan, et c’est une « Plandémie ». Et il est de notre devoir à tous de comprendre urgemment ce qui se trame derrière cette mascarade, cette traîtrise, et de se révolter.

Ou alors les médias, les journalistes sont neutres et impartiaux, indépendants, et n’ont rien ni personne, aucun groupe privé de milliardaires au cul qui leur demande des comptes ; et ces mêmes journalistes ainsi que nos dirigeants sont vraiment effrayés, profondément et véritablement inquiets de ce virus de type grippe, très contagieux mais très peu grave, dont l’âge moyen des victimes est de 84 ans et dont le taux de survie ( sans vaccin ) dans la population est de 99,97%… Un virus covid qui s’attaque à des personnes très âgées et à des personnes atteintes de maladies graves ( cancers, pathologies multiples… ) comme n’importe quel virus en fait.

Alors je veux bien être gentil, avoir une pensée émue pour tous ceux qui décèdent des complications engendrées par cette grippe, mais je ne suis certainement pas encore devenu le pigeon utile des industries Pfizer.


Et voilà maintenant qu’on nous propose un passeport sanitaire, un « passeport vert » qui donnerait le droit uniquement aux vaccinés du covid de (re)circuler dans les lieux publics, on nous vend donc une société dans laquelle régnerait un apartheid sanitaire, un totalitarisme médical, avec d’un côté : Les non-vaccinés, les parias, les irresponsables, la vermine complotiste… et d’un autre : Les « élus », les bons citoyens, la caste des irréprochables, qui ont le droit de monter dans le bus, d’aller au bar, au resto, au cinéma…

Oui, c’est discuté en ce moment, entre ces messieurs des plateaux télé, à l’heure où je vous parle !

Ça ne vous rappelle rien ? L’étoile jaune, le passeport vert ?… les couvres-feux, les dénonciations, le traçage, la chasses aux sorcières contre les « complotistes » ?… ( remplacez par communistes )

Ça serait dommage de répéter l’histoire. Ça serait moche. Ça pue quand même…

Alors bon l’espoir où est-il ? Il est où le bonheur ? Quoi faire, mais quoi faire ?

Eh bien, on va se remettre dans les histoires que nous racontaient nos grands-parents, vous savez, celles où on se demandaient ce qu’on aurait fait à leur place. Pendant la guerre. Car on est en guerre. Et puis on va regarder nos enfants bien dans les yeux. On va respirer un grand coup…

Et le reste, c’est par nous que ça va s’écrire…

Bienvenu en 2021 !

Le passé nous crie des choses intelligibles aux oreilles.

Et l’Histoire à présent nous observe, de son futur incertain…

Au fait, faut pas croire tout ce qu’on dit à la télé…

Ou alors si on croit cette vieille prostituée mythomane de « boîte à mensonges », il faut assumer…


Oui il y a un virus. Mais il est loin d’être dangereux. Donc : J’inspire – J’expire…

Et je descends ma télévision à la cave, à jamais…

Viko
Agoravox


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci




1scandal.com © elishean/2009-2021