A ne pas manquer Politique

La guerre en marche: des drones chinois surveillent les installations américaines


Alors que le principal porte-parole chinois a suggèré que le pays se prépare à une guerre nucléaire avec les États-Unis à cause de la théorie des fuites de laboratoire de Wuhan qui prend de l’ampleur, des drones chinois surveillent les installations énergétiques américaines.

Hu Xijin, un grand propagandiste chinois, a déclaré récemment que la Chine devrait se préparer à une confrontation nucléaire avec les États-Unis après que le président Joe Biden a affirmé la poursuite des enquêtes sur les origines de la pandémie de COVID-19.

Autrefois décriée comme une théorie du complot – malgré un manque de preuves réfutant la possibilité – la théorie des fuites de laboratoire de Wuhan comme origine de la pandémie a pris une place importante ces dernières semaines, des scientifiques de haut niveau affirmant que la possibilité exige une enquête accrue.

Voici un extrait du message, traduit par la militante chinoise des droits humains Jennifer Zeng :

Compte tenu de l’intensification du confinement stratégique américain de la Chine, je voudrais rappeler une fois de plus que nous avons de nombreuses tâches urgentes, mais l’une des plus importantes est de continuer à augmenter rapidement le nombre d’ogives nucléaires et de missiles stratégiques comme le Dongfeng 41 avec une durée de vie extrêmement longue. portée et des capacités de survie élevées. C’est la pierre angulaire de la résilience stratégique de la Chine face aux États-Unis.

Nous devons nous préparer à une confrontation de haute intensité entre les États-Unis et la Chine, à laquelle un grand nombre de DF-41 et JL-2 et JL-3 seront l’épine dorsale de notre volonté stratégique. Nos missiles nucléaires doivent être si nombreux que l’élite américaine tremblera à l’idée d’une confrontation militaire avec la Chine à ce moment-là.

Les commentaires sont particulièrement choquants parce que Hu prétend parler au nom des représentants du gouvernement qui ne peuvent pas parler publiquement.


La Chine a nié avec véhémence que le COVID-19 ait fui du laboratoire biologique de Wuhan.

Le gouvernement communiste a également suggéré que la pandémie provenait d’Amérique, sa réponse directe à l’ancien président Donald Trump et à l’ancien secrétaire d’État Mike Pompeo ayant affirmé publiquement que COVID-19 avait fui du laboratoire de Wuhan. Pékin a interprété toutes les suggestions selon lesquelles COVID-19 n’est pas apparu naturellement comme des actes d’agression.

Brigtheon présente deux histoires explosives, soulignant toutes deux le fait de plus en plus irréfutable que l’Amérique vit actuellement dans un état de guerre et est attaquée sans relâche par la Chine communiste via de multiples vecteurs (armes biologiques, cyberguerre, etc. .).

Aujourd’hui, nous avons l’étrange histoire d’un drone furtif hautement personnalisé repéré au-dessus de la base aérienne Davis-Monthan à Tucson, en Arizona. Ce drone est invisible pour le radar du contrôle du trafic aérien et ne pourrait même pas être vu avec des lunettes de vision nocturne, selon les informations. Il a en quelque sorte été repéré par un hélicoptère des douanes et de la protection des frontières (CBP), qui a été rejoint par un hélicoptère de la police de Tucson pour tenter de pourchasser le drone. Il leur a échappé tous les deux avec des manœuvres à grande vitesse, grimpant à 14 000 pieds, puis disparaissant.

Avant de fuir la zone, le drone quadricoptère – décrit comme mesurant 5 pieds de long et 3 pieds de large – surveillait les infrastructures énergétiques américaines critiques ainsi que les opérations de la base aérienne, y compris les pistes d’avions de chasse.

Tout cela a été couvert dans un article publié par TheDrive.com :

… le drone inhabituel a été repéré pour la première fois près d’un complexe de réservoirs de carburant juste à l’ouest de la piste 12 de la base aérienne Davis-Monthan de l’US Air Force… La description de l’emplacement initialement observé du drone semble correspondre à l’emplacement d’un terminal appartenant à Kinder Morgan, une société énergétique qui exploite des pipelines de carburant et d’autres infrastructures énergétiques.

… cet incident s’ajouterait au nombre croissant d’incursions récentes de drones qui se sont produites de manière inquiétante dans l’espace aérien sous contrôle militaire ou à proximité d’installations sensibles.

J’ai contacté plusieurs de mes contacts qui sont des militaires actuels ou anciens, et on m’a dit qu’ils pensaient que ce drone est un drone de surveillance furtif de la Chine communiste. Il semble être capable de voler à longue distance avec des manœuvres à grande vitesse, et il transporte une caméra thermique pour voir à travers le brouillard et les nuages ​​tout en menant des missions d’observation secrètes sur des actifs stratégiques américains (tels que des pipelines, des raffineries de pétrole, des bases militaires, etc.) .


Surtout, ces drones peuvent être équipés de plusieurs centaines de livres d’explosifs puissants et transformés en « drones kamikazee » qui sont essentiellement des missiles de croisière armés. Puisqu’ils évitent toute signature radar, ils peuvent percuter n’importe quelle cible, et l’armée américaine n’a aucune défense contre ces drones kamikazes. Ils peuvent également être lancés depuis le Mexique, puis acheminés dans l’espace aérien américain et activés là-bas.

Mes contacts pensent qu’il existe actuellement des centaines de ces drones dans l’espace aérien américain, et ils transmettent des images et des flux vidéo thermiques aux satellites chinois communistes, qui les retransmettent ensuite aux serveurs en Chine.

Cela permet à la Chine d’acquérir des vidéos et des images qu’il n’est pas possible d’acquérir par satellite. D’une part, ces drones peuvent regarder horizontalement et voir à l’intérieur des hangars d’avions ouverts, par exemple, pour obtenir le décompte des avions militaires américains. Comme ils sont également beaucoup plus proches du sol que les satellites, ils produisent des images et des vidéos beaucoup plus détaillées.


Malheureusement, le Pentagone se concentre désormais entièrement sur la transformation de l’armée en un festival transgenre, plutôt que de défendre l’Amérique contre ses ennemis.

Ainsi, le Pentagone s’est avéré totalement incapable de faire quoi que ce soit d’utile pour contrer cette menace évidente et puissante pour la sécurité nationale. Au lieu de faire sortir la Chine communiste de l’espace aérien américain, notre secrétaire américain à la Défense (Austin) veut faire sortir les patriotes de l’armée.


Tout cela est couvert dans le podcast ci-dessus, qui jette également un coup d’œil à l’histoire de la bombe e-mail de Fauci qui éclate maintenant..


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci





1scandal.com © elishean/2009-2021