Information

La gauche essaie déjà d’effacer le président Trump et changer l’histoire


L’ouvrage prophétique “1984” devient de plus en plus réalité.

Je suis littéralement dégoûtée par les actions de certains journalistes, des gauchistes et de leurs larbins dans le système éducatif qui cherchent à réécrire l’histoire et à ostraciser tous ceux qui ont soutenu le président Donald Trump. Quelle que soit la position politique de chacun, tout le monde devrait s’opposer à ces tactiques anti-américaines et à cette guerre de désinformation contre le commandant en chef.

Les médias, cependant, avec l’aide de puissants géants de la technologie, font tout ce qui est en leur pouvoir pour dominer le récit de l’administration Trump et, ce faisant, changer l’histoire de notre nation.

Le livre de Sharyl Attkinson, Comment les médias nous ont appris à aimer la censure et à haïr le journalisme, l’expose parfaitement. Elle, comme d’autres personnes qui s’inquiètent de la censure et du rôle dévolu aux médias dans notre République, a comparé la situation au roman dystopique de George Orwell 1984. Elle décrit le protagoniste du livre d’Orwell, Winston Smith, dont le travail consiste à éditer l’histoire pour le ministère de la Vérité. Bien sûr, Orwell décrivait naturellement une société qui réécrivait l’histoire avec des mensonges et un monde où Big Brother surveillait tout le monde.

Cela se produit essentiellement dans notre pays maintenant, mais pas par le gouvernement dystopique décrit par Orwell, mais par un réseau complexe d’idéologues qui contrôlent maintenant certaines des industries les plus essentielles à la liberté de l’Amérique.


Regardez ce gros titre de Yahoo. C’est le premier titre de l’article du vendredi de la publication révélant le diagnostic de Donald Trump Jr avec COVID-19 : Le fils d’un ancien animateur d’une émission de télé-réalité est positif au COVID-19, par Patrick Gomez.

Quelle insulte au peuple américain et au président Trump. Oui, il est toujours le président des États-Unis. Quel était le but de ce titre et d’autres comme celui-ci, sinon de réécrire lentement l’histoire et d’effacer ce président et les réalisations de l’administration.

Benny Johnson a raison : “les médias essaient déjà d’effacer le fait qu’il est président”.

Cela n’a pas seulement commencé après l’élection présidentielle de 2020.

Cela se produit depuis que Trump est devenu le candidat républicain désigné en 2016.

Pensez aux quatre dernières années de la présidence de Trump. Pensez à l’avalanche de mensonges dont il a fait l’objet dans les médias. En fait, les mensonges scandaleux qui ont été perpétrés contre Trump, sa campagne et la Maison Blanche avant, pendant et après son élection de 2016. Le canular du Russiagate était véritablement une conspiration contre le président par d’anciens hauts fonctionnaires de l’administration Obama qui ne voulaient pas qu’il soit en fonction. Ils ont utilisé les armes des forces de l’ordre fédérales et des services de renseignement contre lui et ont ensuite utilisé les médias pour répandre des mensonges qui se sont révélés par la suite faux lors d’enquêtes menées par ceux d’entre nous qui croyaient en la quête de la vérité.


C’est la vérité sur l’élection de 2020 : 73 millions d’Américains ont voté pour Trump, le plus grand nombre de présidents républicains de l’histoire.

De plus, si vous, comme moi, pensez qu’il y a une chance importante que cette élection ait été entachée d’un comportement suffisamment frauduleux que seule une enquête approfondie pourrait mettre au jour, alors il se peut qu’il ait recueilli le plus grand nombre de votes de tous les présidents américains.

Si les Américains ne commencent pas à exiger mieux, nous n’aurons que nous à blâmer pour ce qui arrivera dans le futur.

Cela ne va pas se terminer avec le président Trump. D’autres seront la cible de ces actions dans ce qui est en train de devenir un nouveau monde dystopique. Les républicains et les démocrates qui ne correspondent pas au moule de ce nouveau gouvernement de l’ombre connaîtront le même sort.


Nous avons été les témoins des actions de ces idéologues marxistes de gauche ancrés dans les écoles de notre nation, combinées aux plateformes de médias sociaux de gauche et à leur propagation virulente de ces idées anti-américaines.


J’espère que nous nous réveillerons, que nous dénoncerons cette situation et que nous arrêterons l’infection avant qu’elle ne tue notre liberté et ne déchire notre Constitution.

Source: Sara Carter, le 23 novembre 2020 – Traduction par Aube Digitale


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci




1scandal.com © elishean/2009-2021