A ne pas manquerPolitique

La France se retire de l’interminable guerre d’Ukraine

par Védica Singh

Bien que seule l’Ukraine soit actuellement en guerre contre la Russie, les répercussions de la guerre se font sentir sur l’ensemble du continent européen.

Depuis que la Russie a fait la guerre à l’Ukraine, non seulement l’Ukraine, mais toute l’Europe a fait face à sa colère. Des couvertures aux générateurs en passant par les armes, les pays européens ont acheminé des aides à l’Ukraine en crise sans se rendre compte qu’ils alimentent une catastrophe sur le continent.

Dans le but d’aider Kyiv, les pays européens ont épuisé leur propre potentiel et se retrouvent maintenant «à court d’armes». Cependant, seule la France a constamment retardé le financement de la guerre en Ukraine en raison de préoccupations concernant les ressources de son pays.

Contrairement à d’autres pays européens qui ont alimenté la guerre en versant toutes sortes d’aides à l’Ukraine, la France est restée ferme sur sa position. La France a été accusée à plusieurs reprises de ne pas fournir suffisamment d’aide à la sécurité à Kyiv, car le pays a toujours donné la priorité à ses intérêts nationaux par rapport à toute autre chose.

Si l’on en croit les chiffres fournis par l’Institut de Kiel pour l’économie mondiale, Paris se classe au huitième rang en matière d’assistance militaire, loin derrière les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Allemagne et la Pologne, ayant engagé 220 millions d’euros (230 millions de dollars).

L’Allemagne a envoyé des armes et des millions d’aide financière à l’Ukraine. Tout récemment, une nouvelle cargaison d’armes, de paquets de vêtements d’hiver et d’équipement militaire a été livrée à l’Ukraine par l’Allemagne. De plus, le transfert du transfert du système de défense aérienne Iris-T SLM a également reçu une confirmation officielle.

Contrairement à des pays comme l’Allemagne qui suivent la ligne de la Maison Blanche en soutenant l’Ukraine, la France a toujours tout fait contre les États-Unis. Alors que les autres pays européens s’affairent à suivre les ordres de la Maison Blanche, la France a dit « non » à toute aide supplémentaire pour alimenter la guerre dans une Ukraine en crise.

Récemment, la France a officieusement admis qu’elle n’était pas en mesure de fournir plus d’armes à l’Ukraine en raison de la diminution des stocks.

Selon Politico, « officiellement, les Français admettent qu’ils ne peuvent pas donner plus d’armes à l’Ukraine en raison de l’état de leurs propres approvisionnements », a déclaré jeudi le média dans son briefing Brussels Playbook. Il a ajouté que Paris « espère se rattraper avec une aide civile ».

Il le fait au milieu de rumeurs selon lesquelles la majorité des pays de l’OTAN ont épuisé leurs réserves d’armes à envoyer à l’Ukraine.

Selon l’article, la France tente d’organiser ce mois-ci une « conférence pour la résilience ukrainienne » dans le cadre de ses efforts pour pallier l’absence d’aide militaire.

Le New York Times a affirmé le mois dernier que certains petits pays de l’OTAN « avaient épuisé leur potentiel » pour fournir une aide militaire à l’Ukraine, avec au moins 20 des 30 membres de l’organisation semblant être « assez exploités ». Seuls les « plus grands amis », comme la France, l’Allemagne et l’Italie, selon le journal à l’époque, pouvaient soutenir ou augmenter les expéditions d’armes.

Ce n’est pas que la France n’ait jamais soutenu l’Ukraine avec de l’ aide, mais alors que la fin de la guerre en Ukraine semble être une froide journée de juillet, le président français Emmanuel Macron a donné la priorité aux intérêts nationaux du pays.

La France sait que canaliser l’aide vers une guerre sans fin ne fera aucun bien au pays, à son peuple et au continent. De toute évidence, l’économie et les industries des pays qui sont venus en aide à l’Ukraine sont maintenant aux prises avec une catastrophe économique. Leur économie est aux prises avec une croissance en baisse, une inflation croissante et une récession imminente. Certes, la France n’a pas voulu faire partie de cette liste et a donc décidé de ne pas se ranger du côté de l’Occident.


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci


1scandal.com pour une info libre... © elishean/2009-2022

Adblock détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour naviguer sur le site.