La Dévolution: Plans top secrets de continuité du gouvernement - Scandal
A ne pas manquer Politique

La Dévolution: Plans top secrets de continuité du gouvernement


Qu’est-ce que la dévolution ?

Patel Patriote le 2 juillet

Le concept de dévolution est fondamental et fait partie des plans top secrets de continuité du gouvernement. Je couvrirai en détail les plans de continuité du gouvernement dans un prochain article. Consultez cet article de Newsweek datant de 2020. Bien que le rapport présente la dévolution dans le contexte de la pandémie, il fournit suffisamment de détails pour prouver que la dévolution existe et qu’elle a été un sujet exploré par Trump.

L’article a été publié le 18 mars 2020 et affirme que “des ordres de mise en veille ont été émis il y a plus de trois semaines pour préparer ces plans…”. Cela signifie en février 2020. Trump avait ordonné aux militaires d’examiner et de préparer les plans de continuité du gouvernement. Je pense que la chronologie de tout cela est essentielle.

Notez cet article concernant une  “théorie marginale”  lancée par le sénateur Tom Cotton et remarquez la date (17 février 2020). Une “théorie” affirmant que le virus provient d’un laboratoire de biosécurité apparaît à peu près au même moment où Trump ordonne aux militaires de préparer des plans de continuité du gouvernement.


Aujourd’hui, nous savons que cette “théorie” est presque certainement vraie. On peut supposer que les services de renseignements militaires étaient sur le coup, même si Trump n’a pas déclaré publiquement qu’il avait vu des preuves  que le virus provenait du laboratoire avant le 1er mai 2020.

Il y a encore tellement de désinformation autour de la pandémie de Covid-19 et c’est à dessein.

Était-ce un accident? Une arme biologique? Selon la plateforme que vous utilisez, vous n’êtes peut-être même pas autorisé à poser ces questions. Cependant, la réponse à ces questions est la clé de la théorie de la dévolution parce que c’était la rampe de lancement pour le vol de l’élection de 2020 et finalement le prétexte pour Trump d’avoir nos militaires se préparer à la dévolution.

Covid-19

Si l’on regarde objectivement la façon dont Trump a traité la Chine, ses politiques étaient pro-américaines plutôt que l’approche pro-chinoise des administrations précédentes. En août 2017, il a demandé au Bureau du représentant américain au commerce d’enquêter sur les pratiques économiques chinoises. Leur rapport ultérieur a attaqué de nombreux aspects de la politique monétaire de la Chine.


Trump a commencé à imposer des tarifs douaniers sur les produits chinois en faisant référence à “un déficit commercial de 500 milliards de dollars par an avec un vol de propriété intellectuelle de 300 milliards de dollars supplémentaires.” (Ces droits de douane ont donné lieu à une “guerre commerciale” qui a abouti à la signature de la première phase de l’accord commercial le 15 janvier 2020.

Pourquoi cette date est-elle importante? Parce que dès le lendemain, le procès en destitution de Trump au sénat a commencé.

Reportez-vous au mois d’août 2019.

La pression s’accentue sur la famille Biden pour ses liens avec l’Ukraine et la Chine.

On a presque l’impression que Durham va lâcher le marteau d’un jour à l’autre sur l’administration Obama pour le Spygate. Le “lanceur d’alerte” se présente avec l’accusation de quiproquo, et une enquête de destitution à la Chambre des représentants est en cours. Cependant, avec une majorité républicaine au Sénat et aucune preuve de quiproquo, tout le monde sait que le président sera acquitté.

La plateforme “America-first” sur laquelle Trump a fait campagne fonctionnait. L’économie était en plein essor. Il gagnait la “guerre commerciale” avec la Chine. Aucun des scandales dont il a été la cible n’a été retenu. Il est sorti indemne de l’Impeachment. Avec les deux autres menaces les plus importantes pour l’Amérique (les démocrates et les médias), la Chine était désespérée de voir Trump hors du bureau.

La Chine était en faveur d’une présidence Biden, et comme on l’a trouvé sur l’ordinateur portable de Hunter Biden; elle aurait une participation dans l’administration Biden.

Même si les faux sondages disaient le contraire, les démocrates semblaient avoir peu de chances en 2020. L’élan était palpable. La seule façon pour les démocrates de gagner l’élection était de la voler.

Comme c’est pratique que Covid-19 leur présente une telle opportunité.

Vous pouvez maintenant décider par vous-même si la fuite était intentionnelle ou non, mais qu’a dit PDJT lui-même ?

“Nous avons subi la pire attaque que notre pays ait jamais connue”.

L’élection

Tout ce qui concerne l’élection de 2020 a été controversé. Les présidents en exercice ne gagnent pas de voix et ne sont pas réélus. Obama avait 3 millions de voix en moins et a été réélu avec un total de près de 66 millions de voix. Trump a gagné près de 12 millions de voix et a perdu avec un total de plus de 74 millions de voix. Il était évident que Covid-19 était un prétexte pour voter en masse par correspondance. Un célèbre politicien a dit un jour :

“Les votes par correspondance sont extrêmement sensibles à la fraude” – Jerry “Pampers” Nadler

Les responsables locaux démocrates et les RINO ont modifié de manière inconstitutionnelle les lois électorales dans les États clés pour créer plus de votes par correspondance.

Trump l’a vu venir à un kilomètre.

Il existe des milliers d’exemples comme ceux-ci et même quelques-uns antérieurs à 2020 :

Alors, que faites-vous en tant que président lorsque vous savez que des activités frauduleuses se répandent dans nos élections fédérales? Vous prenez des mesures.


Tout le monde a sous-estimé Trump lors des élections de 2016. Il y avait encore de la fraude, mais il a pu la surmonter. Ils étaient sous-préparés parce qu’ils ont cru leurs propres faux sondages et ont pensé que Trump n’avait aucune chance. Il savait, comme tout le monde, que la tricherie était leur seul chemin vers la victoire, alors il s’y est préparé.

Le 11 mai 2017, il a créé la Commission consultative présidentielle sur l’intégrité des élections.

En septembre, il a signé un décret imposant certaines sanctions en cas d’ingérence étrangère dans une élection américaine.

En novembre 2018, il a créé l’Agence de cybersécurité et de sécurité des infrastructures.

En décembre 2019, Trump a créé la Space Force.

Je couvrirai son mandat en détail dans un prochain billet, mais ces actions signifient que Trump prenait des mesures proactives pour empêcher un vol d’élection.

La théorie actuelle

Le président Trump, avec l’aide de l’armée américaine, a surpris nos adversaires étrangers en train d’aider les démocrates à voler une élection. C’est plus important qu’une simple corruption et un scandale.

C’est la guerre.

Ils ont laissé Biden prendre ses fonctions mais ça ne veut rien dire. Tout dommage fait peut être et sera inversé. En fait, ils jouent au papa et à la maman. Leur temps “en fonction” ne fera qu’augmenter le nombre de personnes qui veulent le retour de Trump. Biden n’a aucun contrôle opérationnel significatif sur l’armée (j’en parlerai dans un prochain article) et ils ne laisseront aucun mal réel nous arriver pendant que le champ de bataille est préparé pour n’importe quelle révélation à venir.

Si vous regardez les mesures prises par Trump avant l’élection, il était préparé à tout ce que les démocrates pourraient faire. Nos services de renseignement militaire (Space Force) ont surveillé et capturé le véritable décompte des voix. Je crois que les audits vont nous ouvrir les yeux et donner le coup d’envoi.

” Si Trump avait le décompte des voix, pourquoi n’a-t-il rien fait ? Pourquoi n’avons-nous pas vu de “vraies” preuves de fraude électorale” ?

Le Covid a tout changé. Quand Trump a dit que le Covid était une attaque, il a déclaré que c’était “pire que Pearl Harbor”. Si PDJT avait des informations selon lesquelles les démocrates voleraient l’élection avec l’aide de la Chine, cela serait considéré comme un acte de guerre. Pensez-vous que c’est quelque chose que Trump permettrait? Nos militaires laisseraient-ils la Chine installer une marionnette comme président?

Nous nous sommes préparés à la Dévolution après avoir recueilli des informations sur la fuite du laboratoire et l’avons activée quelque part entre le 3 novembre et le 20 janvier.

“C’est trop tard, le collège électoral a voté pour Biden”… “il n’y a pas de précédent légal dans la constitution pour qu’il soit réintégré”… Bla Bla Bla.

Nous sommes dans une situation totalement inédite.

Si l’armée sortait demain et vous montrait la preuve définitive que la Chine a aidé les démocrates à voler l’élection, diriez-vous, “oh bien, pas de précédent. Pouvez-vous me montrer le goulag qui m’a été assigné ?” ou diriez-vous “F&@% ça, on ne peut pas laisser cela se produire”. Trump a choisi cette dernière option.

Nous devons prendre du recul et revoir tout ce qui s’est passé depuis la publication de Covid. Nos ennemis ont conspiré pour attaquer les États-Unis avec une arme biologique pour voler une élection avec un de nos partis politiques. C’est ça le vrai coup d’état.

On a pensé trop petit.

Vous savez qui n’a pas pensé trop petit?

Le président Donald John Trump:

FIN

Patel Patriot


https://t.me/patelpatriotchat


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci




Sélection de livres

































1scandal.com © elishean/2009-2021