A ne pas manquerPolitique

La Cour suprême américaine bloque l’obligation vaccinale en entreprise


C’est un échec cinglant pour le président démocrate. La Cour suprême américaine a bloqué ce jeudi la décision de Joe Biden d’imposer la vaccination anti-Covid aux employés des entreprises de plus de 100 salariés.

Dans un communiqué, qui faisait suite à la décision de la Cour suprême, ce dernier a fait part de son désabusement.  « Je suis déçu que la Cour suprême ait choisi de bloquer une requête de bon sens, susceptible de sauver des vies », écrit-il.

Pour sa part, l’ancien président Donald Trump s’est félicité de cette victoire : « Nous sommes fiers que la Cour suprême ait résisté », a-t-il déclaré. Un sentiment largement partagé au sein du camp républicain.

Plusieurs personnalités de droite ont célébré cette annonce. La commentatrice politique Candace Owens est même allée jusqu’à évoquer « un jour merveilleux pour les non-vaccinés ».

L’animatrice Tomi Lahren a aussi fait part de son enthousiasme sur Twitter :

« La victoire de la Cour suprême contre l’obligation vaccinale est fantastique ! Continuons jusqu’à ce que nous nous soyons complètement débarrassés de toutes ces conneries arbitraires et tyranniques ! Les démocrates ont grossièrement sous-estimé la volonté du peuple américain, nous ne sommes pas la Chine communiste, et nous ne le serons jamais ! », s’est-elle extasiée.

Six magistrats sur neuf, tous conservateurs, se sont prononcés contre l’obligation vaccinale dans les entreprises de plus de 100 salariés, les trois autres juges progressistes s’y étant déclarés favorables.

L’administration leur a « ordonné de se faire vacciner contre le Covid ou de subir des tests toutes les semaines, à leurs propres frais. Ce n’est pas l’exercice quotidien du pouvoir fédéral, mais une intrusion dans la vie et la santé d’un large nombre d’employés », peut-on lire dans l’arrêt de la Cour suprême.

Dans un texte distinct, les trois juges de gauche de la Cour ont chargé les six juges de droite en les accusant d’avoir agi « en dehors de leur champ de compétence et sans base légale ».

La haute juridiction a, en revanche, avalisé l’obligation de vaccination pour les employés des structures de santé qui perçoivent des fonds fédéraux.

Après des mois à tenter de convaincre les non-vaccinés, Joe Biden avait fait part en septembre de sa volonté de rendre la vaccination obligatoire pour plusieurs catégories d’employés, notamment celles de grandes entreprises, du secteur médical ou des fonctionnaires fédéraux.

Au pays des libertés individuelles, ce projet avait aussitôt été dénoncé comme un abus de pouvoir par les élus républicains et par une partie du monde économique.

francesoir.fr


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci

www.epitalon-sante.com

1scandal.com © elishean/2009-2022

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour naviguer sur le site.