La Chine supprime les "signes de l'Islam" d'une mosquée du XIVe siècle - 1 Scandal
Opinion

La Chine supprime les “signes de l’Islam” d’une mosquée du XIVe siècle


Le gouvernement chinois supprime les dômes, les minarets, le texte arabe et tous les symboles islamiques de la plus grande mosquée de la région de Ningxia Hui pour la “siniser”.

Dans le projet en cours de «sinisation» de l’islam en Chine, une grande mosquée a été complètement transformée par le gouvernement chinois, supprimant tous les signes de l’islam. La mosquée Nanguan à Yinchuan, la capitale de la région autonome du Ningxia Hui, est la plus grande mosquée de la province. Mais maintenant, cela ne ressemble plus du tout à une mosquée, car le grand bâtiment a été complètement changé par le gouvernement communiste.

La région autonome de Ningxia Hui abrite la plus grande communauté de musulmans Hui en Chine et a été une cible majeure du projet «Sinicize Islam» du Parti communiste chinois.

Au cours des deux dernières années, de nombreuses mosquées ont perdu leurs dômes et minarets, caractéristiques distinctives de toute mosquée. Dans le dernier développement de ce type, tous les signes de l’islam ont été supprimés de la mosquée Nanguam.

La mosquée a été construite à la fin de la dynastie Ming (1368-1644), puis restaurée en 1981. C’est l’une des mosquées les plus vénérées pour les musulmans de la région.


Les dernières images de la mosquée montrent que les cinq dômes de couleur vert vif et les minarets dorés ont été supprimés. Le filigrane doré de style islamique, les arcs décoratifs et le test en écriture arabe sur la mosquée ont été abattus. La mosquée de couleur dorée et verte brillante avec des dômes en forme d’oignon et des fenêtres incurvées de style islamique s’est transformée en une structure rectangulaire de couleur grise. Le nom de la mosquée Nanguan est maintenant écrit en chinois, car tout le texte arabe a été supprimé.

Les dernières images de la mosquée ont été publiées par Christina Scott, chef de mission adjointe du Royaume-Uni en Chine, sur Twitter. Elle a écrit: «TripAdvisor a suggéré que la mosquée Nanguan à #Yinchuan valait bien une visite. Seulement voilà à quoi ça ressemble maintenant, après «rénovations». Dômes, minarets, tout est parti. Aucun visiteur n’est autorisé non plus, bien sûr. Tellement déprimant.

Comme on peut le voir, la mosquée ressemble maintenant à un complexe commercial moderne, sans aucun signe d’islam.

Des dômes en forme d’oignon et d’autres éléments décoratifs de style islamique sont en train d’être retirés de la plupart des mosquées de la région, y compris la province voisine du Gansu. La ville de Linxia dans la province est connue sous le nom de «Petite Mecque» car elle a été un centre de la foi islamique en Chine.


La transformation a été accélérée après une récente visite dans la ville du président chinois Xi Jinping, qui avait réprimandé les responsables pour leur lenteur à siniser les structures islamiques.

Xi Jinping a indiqué lors de la visite que «le Ningxia a fait des progrès en matière de réforme religieuse, mais ce n’était pas assez complet. Cela signifie que le travail doit être intensifié. Le président s’est rendu dans la région du 6 au 8 juin, et les activités de démolition ont repris peu après. Le 26 juin, les cinq dômes verts et les minarets de la mosquée avaient disparu, et le reste des travaux était bientôt terminé.


Malgré leur mécontentement, les imams et les musulmans locaux n’ont rien pu y faire, et ils n’ont même pas exprimé leur mécontentement par crainte de la tyrannie du gouvernement.

Un habitant de la ville a déclaré: «Cette campagne a été ordonnée par le gouvernement central. Un responsable nous a dit que les mosquées ne devraient pas être aussi grandes et magnifiques.

Selon les rapports, la pandémie de coronavirus a donné au gouvernement chinois l’occasion d’accélérer le processus de sinisation des mosquées dans le pays. Donnant l’excuse de la pandémie, le gouvernement a gardé de nombreuses mosquées fermées, et la démolition des mosquées s’est accélérée, où les dômes, les minarets et autres symboles islamiques ont été retirés des mosquées.

Ces mutilations d’édifices religieux sont scandaleuses !

On attend de voir les réactions de la Turquie, de l’Iran, des autres pays musulmans, de l’Autorité palestinienne, de Gaza… Bref de tous ceux qui aboient depuis quelques jours parce que la France n’a pas aimé qu’on décapite un de ses professeurs…

Tout le problème est là, personne ne dira rien, la Chine semble exemptée de tout jugement sur ses méfaits… C’est comme si ce pays était le seul au monde à avoir tous les droits…


Vous pensez que c’est à cause de l’argent ????


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci




Sélection de livres

































1scandal.com © elishean/2009-2021