La Chine demande à l’OMS de la laisser gérer un système mondial de passeport vaccinal - Scandal
Social & Finance

La Chine demande à l’OMS de la laisser gérer un système mondial de passeport vaccinal


La Chine veut que l’OMS l’autorise à créer un système mondial de passeport vaccinal qui servirait de “certificat pour les voyages internationaux”. La demande est plutôt audacieuse pour un régime autoritaire connu pour son système de surveillance massive.

La Chine a lancé une nouvelle politique intérieure en matière de voyages qui accorde plus de liberté aux personnes ayant reçu le vaccin. Maintenant, Pékin souhaite obtenir l’approbation de l’OMS pour lancer un système mondial de certification des vaccins pour les voyages internationaux car elle peut “aider en partageant son expérience et en fournissant un soutien technique.”

La Chine estime qu’elle est “le pays le plus expérimenté au monde dans l’utilisation d’un système de code sanitaire.”

S’adressant à Aljazeera, un porte-parole du ministère chinois des affaires étrangères a déclaré qu’un système “contribuerait à promouvoir la reprise économique mondiale et à faciliter les voyages transfrontaliers.”

“En termes de technologie, je pense que les entreprises chinoises peuvent construire une plateforme internationale en une semaine seulement, mais il est préférable que l’OMS, plutôt qu’un pays ou une organisation régionale, soit l’organisateur pour garantir l’indépendance, l’équité et la sécurité des données de la plateforme”, a déclaré le directeur général de l’Information Consumption Alliance, Xiang Ligang, au Global Times, un média d’État.

Mais l’OMS n’est pas favorable à cette idée.

En outre, très peu de pays accepteraient un système créé par la Chine – pour plusieurs raisons, notamment les mauvais résultats du pays en matière de transparence et le fait qu’il s’agit du pays où l’épidémie a commencé.


Le directeur du programme des urgences sanitaires de l’OMS, le Dr Michael Ryan, a exprimé sa désapprobation à l’égard des demandes de la Chine, avertissant que la proposition comporte “de réelles considérations pratiques et éthiques.”

“La vaccination n’est tout simplement pas assez accessible dans le monde et n’est certainement pas disponible sur une base équitable”, a expliqué le Dr Ryan. Il n’a pas tort puisque la vaccination n’a même pas commencé dans certains pays pauvres d’Afrique, d’Asie et d’Amérique du Sud.”

La Chine a ajouté son système de certification de la vaccination au “système de crédit social”, qui attribue des points aux citoyens qui respectent les lois et les politiques du gouvernement.


Le système de crédit social est la raison pour laquelle certains résidents chinois ne peuvent pas voyager en avion ou en train et se voient refuser certains services gouvernementaux.

Désormais, les personnes qui n’ont pas été vaccinées ne peuvent plus voyager localement ou à l’étranger.



Traduction de Reclaim The Net par Aube Digitale


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci




Sélection de livres

































1scandal.com © elishean/2009-2021