Social & Finance

Klaus Schwab: « Dieu est mort » et le WEF « acquiert des pouvoirs divins »

Dieu est mort, selon le Forum économique mondial, qui a également déclaré que « Jésus est une fake news » et que les dirigeants du WEF ont « acquis des pouvoirs divins » pour régner sur l’humanité.

Selon le WEF, une nouvelle religion mondiale est arrivée et elle unit toute l’humanité dans le culte à l’autel de la science du climat, du techno-communisme et de l’eugénisme.

Si vous avez du mal à croire que le WEF de Klaus Schwab irait aussi loin, vous n’avez clairement pas prêté attention aux développements ces derniers temps.

Le bras droit de Klaus Schwab, Yuval Noah Harari, a annoncé que le WEF avait tellement réussi dans ses plans qu’il « acquérait des pouvoirs divins » de « création et destruction ». Le blasphème ne s’arrête pas là. Harari promet également que le WEF transformera les humains en dieux.

Le WEF est également de plus en plus hostile au christianisme et aux grandes religions. Si vous lisez un peu entre les lignes, il est clair que le WEF tente consciemment de supplanter Jésus

Selon le WEF, Jésus est une fausse nouvelle, Dieu est mort et vous n’avez pas d’âme. Vous êtes un « animal piratable » qui n’a pas la capacité de libre arbitre.

Le Forum économique mondial a passé des décennies à infiltrer discrètement des gouvernements démocratiquement élus, à pénétrer des cabinets et à exercer une influence démesurée sur le monde depuis les couloirs de la cachette suisse de Schwab à Davos.

Ces tyrans sont maintenant devenus arrogants et sûrs de leur propre succès. Ils ne se cachent plus dans l’ombre et ne tirent plus les ficelles des marionnettes derrière le rideau.

Selon Schwab, c’est son rôle de façonner la « transformation » du monde dans la période actuelle. Et sans surprise, il admire le système chinois d’autoritarisme de contrôle de l’État.

Avec des dirigeants mondiaux et des cabinets fermement sous leur contrôle, la démocratie occidentale a été décimée. Le Canada de Trudeau est devenu un terrain vague de contrôle autoritaire. La Nouvelle-Zélande de Jacinta Ardern est sans doute encore plus étroitement contrôlée par les technocrates de Davos.

Pourquoi devraient-ils nous respecter ainsi que nos droits humains et constitutionnels s’ils nous considèrent comme des « animaux piratables » incapables de libre pensée ?

Jetez un coup d’œil au Brésil pour un aperçu de l’avenir.

Les partisans du président Bolsonaro protestent contre ce qu’ils prétendent être une élection extrêmement injuste et corrompue. Le favori du WEF, Lula, qui n’a même pas encore pris ses fonctions, a déjà commencé à adopter le livre de jeu de Klaus Schwab, gelant les comptes bancaires des manifestants au milieu d’une répression effrayante de la liberté d’expression et du droit de manifester pacifiquement.

D’abord le Canada, maintenant le Brésil. Ensuite les États-Unis?

Le milliardaire français Philippe Argillier affirme qu’il dispose de quatre bases de données qui exposeront 38 individus qui contrôlent le monde entier et dirigent le « gouvernement de l’ombre ». Bill Gates, qu’on ne présente plus, fait partie de ces 38 individus non élus qui contrôlent la vie quotidienne de 8 milliards de personnes.

Selon Argillier, il peut prouver que l’administration Biden reçoit des ordres directs de ce gouvernement fantôme.

Si vous voulez avoir un aperçu de l’avenir sous ce gouvernement fantôme, cela vaut la peine de prêter attention à la dernière annonce de Bill Gates. Gates a l’habitude de jouer à Dieu. Robert F. Kennedy nous a mis en garde contre ce trait de la psychologie de Gates il y a des années.

Selon Kennedy Jr, l’Organisation mondiale de la santé « mène une expérimentation sociale et médicale mondiale » conformément à la vision de leur méga-donateur Bill Gates et à sa « foi religieuse qu’il peut utiliser la technologie (vaccins et agriculture OGM) pour faire de lui le sauveur de toute l’humanité .

« La stratégie de Gates d’acheter l’OMS [Organisation mondiale de la santé] et d’acheter le contrôle des responsables américains de la santé comme Tony Fauci et Deborah Birx » signifie que le co-fondateur de Microsoft peut désormais « dicter les politiques de santé mondiales affectant 7 milliards de personnes et contrôler les détails les plus intimes ». de nos vies », a déclaré Kennedy Jr. sur sa page Instagram.

Pas plus tard que la semaine dernière, Gates, dans son rôle de faux sauveur, a été surpris en train de dire aux dirigeants mondiaux qu’il était temps que des « comités de la mort » décident qui a le droit de vivre et de mourir.

Bien sûr, les « pannels de la mort » de Gates ont tout à voir avec l’obsession de l’élite mondialiste pour le dépeuplement. C’est le monde brutal et sans âme que Gates et le gouvernement fantôme du Forum économique mondial sont déterminés à déployer dans le cadre de leur grande réinitialisation. Nous ne pouvons pas permettre à leur religion perverse de devenir la nouvelle normalité.

Un homme prévenu en vaut deux !


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci


1scandal.com pour une info libre... © elishean/2009-2022

Adblock détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour naviguer sur le site.