James Comey va-t-il tout déballer sur Obama? - Scandal
Politique

James Comey va-t-il tout déballer sur Obama?


Ainsi que nous l’explique RealRawNews : “Comey chante comme un canari après avoir vu Clinton pendue !”

Comme nous l’avons appris, Hillary Rodham Clinton a été pendue à Guantanamo Bay lundi 26 avril 2021 au soir, après un tribunal de cinq jours au centre de détention de Gitmo.

Hillary Clinton pendue au GITMO

De son coté, James Comey, ancien directeur du FBI, a été arrêté pour trahison, sédition, obstruction à la justice et aide et encouragement à des personnes activement impliquées dans des comportements criminels.

Arrestation de l’ancien directeur du FBI: James Comey

Or Trump et l’armée américaine ont proposé un accord à James Comey, récemment incarcéré : Pas de peine de mort en échange d’un futur témoignage contre l’architecte principal du Deep State, Barack Hussein Obama.

Trump offre à Comey la clémence pour témoigner contre Obama

Venons-en aux faits :


Des sources confidentielles impliquées dans la mission de Trump d’éradiquer les traîtres de l’État Profond ont déclaré à RRN que James Comey, qui avait été temporairement détenu au Camp Lejeune en Floride, a été amené à GITMO le matin de l’exécution de Clinton.

Jusqu’à lundi soir, Comey avait refusé de témoigner contre l’architecte de l’État profond Barack Hussein Obama en échange de passer le reste de sa vie à GITMO, plutôt que de partager le sort d’Hillary Clinton.

Alors qu’il était détenu au Camp Lejeune, Comey a déclaré avec défi à ses geôliers qu’il ne trahirait jamais Obama, qu’il présentait comme un grand homme, et les a même invités à le torturer, affirmant qu’il avait été entraîné à résister au waterboarding (torture à l’eau), aux chocs électriques et même au sérum de vérité.

En outre, Comey a déclaré à ses ravisseurs qu’il ne croyait pas que les militaires avaient appréhendé Clinton.


“Vous ne pouvez pas toucher Hillary Clinton”, aurait dit Comey.
“Et vous n’obtiendrez rien de moi.”

Il a changé de ton tard dans la nuit de lundi à mardi.


“Avec une garde militaire, Comey était assis dans un véhicule Humvee à quelques mètres de l’échafaud.
On lui a fait assister à la montée des marches de Clinton et à la pose de la corde autour de son cou.
Il a vu la trappe s’ouvrir sous ses pieds.
Il voyait son futur destin potentiel, mais même cela n’a pas suffi à le briser.
Avec le moteur du hummer en marche et les fenêtres levées, il n’a probablement pas pu entendre les derniers mots de Clinton ou la réponse pleine d’esprit de Trump”, a déclaré notre source.

Comey, ajoute notre source, pensait que l’armée avait monté une mise en scène théâtrale pour l’inciter à révéler la vérité sur Obama. Il a accusé les militaires d’utiliser des tactiques d’effarouchement “inédites”.

Il a dit à son gardien que les agences de renseignement américaines étaient rompues à l’utilisation de mannequins plus vrais que nature pour mettre en scène de fausses exécutions, souvent pour obtenir des aveux.

Deux heures plus tard, Comey est emmené dans le bâtiment médical de GITMO où la cadavre d’Hillary Clinton, grisâtre et raide en raison d’un début de rigidité cadavérique, repose nue sur une table en acier inoxydable.

“Comey a été autorisé à inspecter le cadavre et à décider par lui-même s’il s’agissait d’un mannequin.
Il y avait également une paire de machines à embaumer dans la pièce.

Comey s’est effondré presque immédiatement, tombant à genoux et criant “qu’est-ce que vous avez fait'” alors que le garde lui disait qu’il serait le prochain s’il ne se mettait pas à parler”, a déclaré notre source.

“J’emmerde ça. Je vais parler. Je vais leur dire tout ce qu’ils veulent savoir”, aurait dit Comey.

Selon notre source, Comey a commencé à parler mardi matin, et des représentants du bureau du juge-avocat général de la marine américaine ont passé les dernières 48 heures à prendre sa déposition.


“Je ne connais pas encore les détails de la déposition, mais j’espère qu’on les aura bientôt.
Il est probable qu’il va tout déballer sur les Obama.

Ce n’est plus qu’une question de temps avant qu’Obama ne soit traduit devant un tribunal militaire, que la présidence fantoche de Biden ne s’effondre et que Donald J. Trump ne soit réinvesti”, a déclaré notre source.

RealRawNews


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci




Sélection de livres

































1scandal.com © elishean/2009-2021