Israël prévient que le « pass vert » du COVID expirera si les résidents n’obtiennent pas leur 3ème dose - Scandal
Social & Finance

Israël prévient que le « pass vert » du COVID expirera si les résidents n’obtiennent pas leur 3ème dose


Après avoir été confrontées au fait que la vaccination généralisée ne suffit pas à stopper le COVID (il suffit de voir le nombre de cas en Israël), les autorités sanitaires de ce petit pays méditerranéen ont décidé que la meilleure solution était de doubler les vaccins en défiant l’OMS et en exigeant que tous les citoyens reçoivent une troisième dose. On parle de déplacer les poteaux de but…

Alors que le gouvernement israélien étend la disponibilité des injections de rappel COVID produites par Pfizer à tous les résidents vaccinés âgés de 12 ans et plus, il a également décrété que tous ceux qui n’optent pas pour la troisième injection perdront leurs privilèges du pass vert en octobre, selon un reportage de RT.

À partir du 1er octobre, le « pass vert » nécessaire pour entrer dans certains rassemblements et lieux publics expirera non seulement six mois après que le détenteur aura reçu une deuxième dose, mais aussi six mois après sa troisième injection.

Dimanche, Israël a élargi pour la quatrième fois l’accès aux vaccins de rappel en les proposant à tous les patients âgés de plus de 12 ans. D’ici au 1er octobre, des centaines de milliers – voire des millions – d’Israéliens (dans un pays de 9 millions d’habitants) devront avoir reçu leurs injections de rappel, sous peine de perdre l’accès aux salles de sport,

Les critiques ont reproché au programme du pass vert de conduire effectivement une personne à être « dépersonnalisée » (un terme tiré de 1984 de George Orwell) si elle ne se fait pas vacciner tous les six mois.


Cela conduira inévitablement à un « cycle perpétuel de vaccinations », ce qui, selon l’OMS, pourrait retarder les vaccinations pour le reste de la planète, en particulier dans les pays émergents.

Pour ceux qui ne connaissent pas ce pass (qui a été cité comme source d’inspiration pour un système similaire qui pourrait être mis en place au Royaume-Uni), en Israël, un « pass vert » est nécessaire pour accéder à de nombreux endroits où d’autres ne peuvent pas aller, notamment les salles de sport, les restaurants, les théâtres et les cinémas, les salles de sport, les hôtels et les événements culturels. En outre, les masques faciaux restent obligatoires dans la plupart de ces lieux.

De plus, les personnes qui refusent le troisième vaccin devront rester en quarantaine pendant une semaine après leur retour en Israël. Et même ceux qui reçoivent la troisième injection devront être mis en quarantaine après leur retour d’un pays qui n’est pas considéré comme présentant un risque faible ou modéré d’infection par le COVID. Les personnes ayant reçu un rappel seront autorisées à s’auto-isoler pendant 24 heures ou à passer un test pour prouver qu’elles ne sont pas infectées par le virus.


Le Premier ministre israélien Naftali Bennett a été l’un des principaux partisans des rappels, déclarant au début du mois que les personnes âgées qui ne reçoivent pas une troisième dose sont en « danger de mort ».


Il a également essayé de présenter les rappels sous un jour positif, en disant aux Israéliens que recevoir les rappels est un « privilège qu’aucun autre pays n’a » (bien que la Russie ait mis en place des rappels pour son vaccin Spoutnik V, et que les États-Unis soient en train d’autoriser les rappels également).

Selon une étude publiée à la fin de la semaine dernière, en ce qui concerne la variante delta, les personnes qui ont survécu à une infection naturelle présentent des niveaux d’immunité beaucoup plus élevés que les patients qui ont reçu deux, voire trois, doses de Pfizer ou de Moderna.

Et tandis que les estimations de l’efficacité des premiers vaccins à ARNm continuent de baisser, les risques d’un effet secondaire mortel ou gravement nuisible continueront probablement de grimper.


Source


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci




Sélection de livres

































1scandal.com © elishean/2009-2021