Politique

Israël menace de commencer les livraisons d’armes à l’Ukraine si la Russie reçoit des missiles iraniens

L'amitié Iran/Russie ne plaît pas à tout le monde... Mais il est étonnant que l'Otan ne pipe pas mot sur cette nouvelle alliance...

Le chef de l’état-major de la sécurité nationale, Eyal Hulata, a mis en garde la Russie contre l’achat de missiles balistiques iraniens.

Il a déclaré que si cela se produisait, Israël commencerait à livrer des missiles à guidage de précision à l’Ukraine, selon Gili Cohen, correspondant de la chaîne de télévision publique Kan.

Gili Cohen a tweeté : Israël a protesté auprès de la Russie contre l’utilisation de drones iraniens sur le sol ukrainien.

Citant une source bien informée des milieux diplomatiques, Kan rapporte également que le ministère israélien des Affaires étrangères a exprimé sa protestation à la Russie à propos de la fourniture de drones iraniens. La note de protestation a été remise par l’ambassadeur d’Israël à Moscou au vice-ministre des Affaires étrangères de la Fédération de Russie, Mikhail Bogdanov.

La veille, le journal The Washington Post faisait état d’un nouvel accord entre la Russie et l’Iran – Téhéran s’engageait à organiser la production de ses drones de combat sur le territoire russe.

Pour rappel, Eyal Hulata est un vétéran du Mossad depuis 23 ans. Cet ancien officier du Mossad est passé au poste de conseiller à la sécurité nationale et chef du Conseil de sécurité nationale d’Israël.

A l’époque le Premier ministre Naftali Bennett a félicité Hulata et a déclaré qu’il pensait que l’ancien espion apporterait des années d’expérience diplomatique et technologique à ce poste.

« C’est une personne très créative et très expérimentée, qui comprend les défis de la sécurité nationale, et je suis sûr qu’il remplira son rôle avec succès », a déclaré Bennett dans un communiqué.

Adblock détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour naviguer sur le site.