A ne pas manquerBiotechnologie & Santé

Israël: Le ministère de la santé accusé d’avoir menti sur les risques liés au Vax-Covid

Vous ne ferez pas d’entailles dans votre chair pour les morts, ni de marques sur vous-mêmes : Je suis Hachem. Lévitique 19:28 (La Bible d’Israël TM )

Dissimulation de graves problèmes

Dans une lettre cinglante publiée vendredi, le directeur exécutif de la Vaccine Safety Research Foundation (vacsafety.org), Steve Kirsch, a accusé le ministère israélien de la Santé d’avoir délibérément dissimulé de “graves problèmes de sécurité” dans le vaccin covid.

Kirsch a qualifié cet article “exclusif” de “l’article le plus important de ma sous-pile (qui compte plus de 700 articles)”.

Selon Kirsch, le ministère israélien de la Santé a mis un an et demi à compter de la date de déploiement du vaccin avant d’examiner les données de sécurité du vaccin COVID.

Décembre 2021

Il ajoute qu’ils n’ont commencé à agréger les données de sécurité qu’en décembre 2021, un an après le lancement des vaccins au public. À cette époque, le ministère de la Santé a nommé un groupe d’experts externes dirigé par le professeur Mati Berkowitz, un expert israélien de premier plan en pharmacologie et en toxicologie de l’hôpital Asaf Harofeh, pour examiner les données de sécurité qu’ils ont recueillies au cours du prochain semestre.


Le panel a présenté ses conclusions au ministère de la Santé en juin 2022 lors d’une réunion Zoom. L’appel a été “secrètement enregistré”.

Selon leurs conclusions, les vaccins COVID étaient bien plus dangereux que ne le prétendaient les autorités sanitaires internationales. Le panel a découvert des “événements indésirables graves”, Pfizer ou tout autre gouvernement mondial n’a jamais divulgué ces effets secondaires. Contrairement à ce qu’on a dit au public, les événements ont duré longtemps.

“Ils ont également déterminé la causalité, ce qu’aucune autre autorité sanitaire mondiale n’a jamais voulu faire (parce que les autres gouvernements n’ont jamais examiné les données non plus). La causalité était à la fois évidente et facile à prouver en utilisant les données de re-défi qui ont été collectées (vous ne pouvez pas le faire en utilisant les données US VAERS, par exemple) », a écrit Kirsch.

Le panel a conclu que le gouvernement israélien avait trompé le peuple d’Israël.

Kirsch craint que les données ne couvrent pas tous les événements indésirables car “l’équipe extérieure n’a examiné que les 5 événements les plus fréquemment cités”.


Il ajoute que le ministère de la Santé a publié un faux rapport pour donner l’impression que les vaccins étaient plus sûrs que les données ne le montraient.

La seule raison pour laquelle la dissimulation a été révélée est grâce au lanceur d’alerte qui a divulgué la réunion secrète entre le ministère de la Santé et le panel de Berkowitz.

Kirsch a conclu son article en appelant à une enquête sur la corruption et les mensonges du ministère de la Santé.

Source

Traduit par PLEINSFEUX


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci


1scandal.com © elishean/2009-2022

Articles connexes