A ne pas manquerInformation

Instagram et Facebook bloquent une citation de Thomas Paine pour « fausse information »


ABSURDISTAN: Censure algorithmique…. Et si les médias sociaux existaient au Moyen Âge?

Les utilisateurs qui ont publié une citation d’un personnage de l’ère des Lumières et qui ont été censurés pour cela viennent peut-être de se faire une idée de ce que cela pourrait être.


Les « algorithmes débiles » de Facebook sont très probablement (ou du moins, on l’espère) à l’origine de la décision de « vérifier les faits » et de censurer rien de moins qu’une citation de Thomas Paine, une personnalité anglo-américaine du XVIIIe siècle dont l’œuvre a contribué à inspirer la déclaration d’indépendance des États-Unis.

Même dans le climat actuel de censure en ligne hors de contrôle, ce serait une pilule amère à avaler s’il s’avérait qu’il y avait un humain derrière cette décision particulière.

Quoi qu’il en soit, de nombreux utilisateurs de Facebook et d’Instagram ont déclaré sur Twitter lundi et mardi que leurs publications avaient été supprimées ou que leur compte avait été temporairement bloqué pour avoir téléchargé une photo de Paine et sa citation « Celui qui n’ose pas offenser ne peut pas être honnête », tirée des écrits de Paine dans le Pennsylvania Journal du 24 avril 1776.

Selon la machine à censurer de Facebook, il s’agit d’une fausse information, digne d’être bannie et supprimée.

L’ironie d’un nouveau cas de suppression de la parole est particulièrement douloureuse ici (sans jeu de mots) étant donné les positions de Paine en faveur de la liberté individuelle, des droits de l’homme et de l’anti-esclavage, qui ont fait de lui une figure marquante des Lumières.

Eh bien, ceux qui le citent aujourd’hui sur les médias sociaux, comme le biologiste évolutionniste Colin Wright, découvrent qu’ils vivent à une autre époque – où Instagram les informe que leurs stories contenant l’image et la citation ont été supprimées pour « fausse information » allant à l’encontre des directives communautaires du géant.

Même selon les normes d’Instagram (la plateforme sociale est connue pour vérifier l’exactitude des informations contenues dans les mèmes), il est incroyable que des messages présentant Paine et sa citation soient supprimés parce qu’ils vont à l’encontre des directives (d’Instagram) sur la désinformation concernant les vaccins.

D’autres ont reçu des notifications de suspensions de 24 heures sur la publication ou le commentaire parce qu’ils ont « précédemment publié quelque chose » qui n’était pas conforme aux normes communautaires de Facebook – et également contre leurs « normes » sur la désinformation sur les vaccins.

La place des vaccins dans tout cela n’est pas encore claire.

Mais Facebook explique que Paine fait tout de même se sentir en danger les défenseurs des vaccins: « Nous avons ces normes parce que les fausses informations sur les vaccins peuvent donner à certaines personnes un sentiment d’insécurité sur Facebook. »

Source : Reclaim The Net – Traduit par Anguille sous roche


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci

Tous les effets du vieillissement ont une cause commune :

Le raccourcissement de vos télomères.  

L'Epitalon provoque la production par la glande pinéale d'une enzyme qui reconstruit donc rallonge les télomères....

www.epitalon-sante.com

 

1scandal.com © elishean/2009-2022


Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour naviguer sur le site.