Ikea annonce que les congés maladie seront supprimés pour les personnes non vaccinées - 1 Scandal
Social & Finance

Ikea annonce que les congés maladie seront supprimés pour les personnes non vaccinées


« Notre approche des absences liées au COVID a évolué ».

Le détaillant de meubles Ikea a annoncé son intention de réduire les indemnités de maladie de tous les membres du personnel qui ne sont pas vaccinés et qui doivent s’isoler s’ils sont testés positifs ou s’ils entrent en contact avec une personne testée positive au COVID.

Le Daily Mail rapporte que la société suédoise, qui emploie quelque 10 000 personnes au Royaume-Uni, a l’intention de réduire les indemnités de maladie au minimum légal de 112 euros par semaine pour toute personne non vaccinée.

Cela représenterait une réduction de plus des trois quarts du salaire habituel des travailleurs de l’entreprise.

« Les collègues non vaccinés sans circonstances atténuantes qui ont été identifiés comme des contacts proches d’un cas positif recevront une indemnité de maladie légale », a déclaré un porte-parole d’Ikea aux journalistes.

« Nous sommes conscients qu’il s’agit d’un sujet sensible et toutes les circonstances seront examinées au cas par cas. Par conséquent, toute personne ayant des doutes ou étant préoccupée par sa situation est encouragée à en parler à son responsable », a ajouté le porte-parole.

L’entreprise a annoncé que cette politique ne s’appliquera qu’aux travailleurs non vaccinés présentant des « niveaux élevés d’absence ».

L’entreprise affirme que cette mesure est motivée par les récentes pénuries de personnel dues au fait que de nombreux employés ont dû s’isoler.


« À la suite du déploiement du vaccin et des modifications apportées aux exigences gouvernementales en matière d’isolement, notre approche des absences liées au COVID a évolué à partir du 20 septembre 2021 – une approche élaborée avec nos partenaires sociaux et le comité national des collègues », a déclaré la société.

Ikea a également offert récemment aux travailleurs un congé payé pour aller se faire vacciner.


Comme nous l’avons noté hier, le professeur d’oncologie Angus Dalgleish de l’hôpital St George de l’université de Londres a averti que les Britanniques sont devenus obsédés par les tests COVID à flux latéral et que « cela équivaut à une automutilation nationale », car cela amène des millions de personnes à manquer le travail et à s’isoler alors qu’elles ne présentent aucun symptôme.


« Les hôpitaux, les réseaux de transport, nos services postaux et de ramassage des ordures et des centaines de milliers d’entreprises britanniques sont maintenant paralysés à cause d’une manie de contrôler les gens pour une infection pour laquelle ils ne présentent peut-être aucun symptôme », insiste M. Dalgleish.

Notant que le variant Omicron est très bénin, mais très « contagieux » et que l’isolement ne permet pas de lutter contre sa propagation, le professeur qualifie de « folie » les confinements que l’on s’impose.

Source



Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci




1scandal.com © elishean/2009-2021