Hystérie covidiste: L’université Cornell (100% VAX) ferme son campus après la détection d’1 cas d’Omicron - 1 Scandal
Social & Finance

Hystérie covidiste: L’université Cornell (100% VAX) ferme son campus après la détection d’1 cas d’Omicron


À quelques jours de la fin du semestre, l’université Cornell a décidé de fermer son campus et de passer les derniers examens en ligne en raison d’une récente augmentation du nombre de cas de COVID-19 parmi sa population étudiante très majoritairement vaccinée.

Dans un message publié mardi, la présidente de Cornell, Martha E. Pollack, a déclaré à la communauté du campus que les tests de surveillance de l’université « ont continué à identifier la propagation rapide du COVID-19 » parmi les étudiants.

Selon le site Web de l’école Ivy League, 97 % de la population globale du campus d’Ithaca, dans l’État de New York, a été entièrement vaccinée. Cela inclut 100 % du corps professoral, 98 % des autres employés et 99 % des étudiants de première année. Au 12 décembre, on comptait 469 cas d’étudiants actifs, dont 214 cas positifs récemment confirmés.

« Alors que le nombre de cas chez les professeurs et le personnel reste faible, hier soir, notre équipe du laboratoire COVID-19 a identifié des preuves du variant Omicron, hautement contagieux, dans un nombre significatif d’échantillons d’étudiants positifs lundi », a déclaré Mme Pollack, ajoutant que l’université passe maintenant au « niveau d’alerte rouge », qui indique un risque élevé, pour la première fois depuis les premiers jours de la pandémie.

Mma Pollack a également souligné qu’il n’existe que des preuves préliminaires de la présence d’Omicron sur le campus de Cornell, car les tests PCR ont permis d’identifier l’abandon du gène S caractéristique du variant dans un nombre important d’échantillons de virus.

Ceci étant dit, l’université « procède comme si c’était le cas » en attendant les informations sur le séquençage du génome qui pourront confirmer si la source est Omicron.


Afin d’endiguer la propagation de ce qui pourrait être Omicron, qui semble être beaucoup plus transmissible mais provoque généralement des symptômes plus légers par rapport aux autres variants, Cornell va faciliter un certain nombre de changements.

  • Toutes les activités universitaires impliquant des étudiants de premier cycle et tous les événements parrainés par l’université, y compris la cérémonie de remise des diplômes du 18 décembre, seront annulés.
  • Les bibliothèques et les gymnases seront fermés.
  • Il est également conseillé aux étudiants d’obtenir un résultat négatif au test COVID-19 avant tout déplacement.
  • Les visiteurs et les invités ne sont pas autorisés sur le campus, à l’exception de ceux qui viennent chercher les étudiants pour les vacances.

« Tout étudiant qui n’a pas obtenu un résultat négatif au cours des 48 dernières heures doit effectuer un test supplémentaire dès que possible », a écrit Mme Pollack.

« Les étudiants sont encouragés à rester à Ithaca, dans leurs résidences, jusqu’à ce que les résultats de leurs tests soient reçus, et à limiter sévèrement les interactions avec les autres pendant cette période. »

En ce qui concerne les épreuves, Pollack a déclaré que tous les derniers examens se feront avec un format en ligne, et que les étudiants devraient se tourner vers leurs professeurs au fur et à mesure qu’ils font des changements, car beaucoup d’entre eux pourraient avoir besoin de reprogrammer en fonction des changements.


Dans un message précédent envoyé lundi, Mme Pollack a indiqué que l’université avait suspendu tous les cours et que les étudiants avaient jusqu’au 29 mars pour quitter les lieux, à l’exception des étudiants internationaux qui ne peuvent pas rentrer chez eux. Les étudiants de premier cycle et les étudiants en maîtrise professionnelle ayant des projets de recherche ou autres ne pourront pas les poursuivre sur le campus.

Avant les annonces de lundi et mardi, Cornell avait déjà imposé quelques mesures strictes dans l’espoir de limiter la propagation du virus. L’université exige que chacun porte un masque à l’intérieur à tout moment, quel que soit son statut vaccinal, sauf lorsqu’il mange ou boit ou qu’il est seul dans un espace privé comme un bureau ou une chambre d’étudiant. Les étudiants non vaccinés sont également tenus de maintenir une distance physique de 2 m avec les autres dans la mesure du possible.



En date du 12 décembre, le bureau de la gouverneure de l’État de New York, Kathy Hochul, a signalé 38 cas confirmés d’Omicron dans l’État, dont deux dans le comté de Tompkin, où se trouve l’université Cornell.

Traduction de The Epoch Times par Aube Digitale


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci




1scandal.com © elishean/2009-2021