SOS Animal

Hécatombe de dauphins dans le Golfe de Gascogne


Pire que les Iles Féroé, plus dévastateur que la baie de Taiji au Japon, il y a le Golfe de Gascogne, en France, qui est le théâtre d’une hécatombe sanglante année après année.

Des milliers de dauphins sont capturés « accidentellement » dans les filets des pêcheurs, petits et gros bateaux, et rejetés morts dans l’océan. Ils viennent ensuite s’échouer sur le littoral français.

Chaque année, le nombre de mammifères marins qui meurent par capture accidentelle augmente.

Pendant l’hiver 2019 – 2020, on estime ainsi que ce sont 11 500 dauphins qui ont été tués dans le Golfe de Gascogne !

Les dauphins sont pourtant une espèce protégée.

L’affaire est tellement grave qu’elle a attiré l’attention de 1500 scientifiques du Conseil International pour l’Exploration de la Mer (CIEM) qui avaient rendu un avis historique en juin 2020 dans lequel ils expliquaient qu’il est impératif de fermer les zones de pêche du 15 janvier au 15 mars, accompagnées de mesures à plus long terme, pour sauver les dauphins de l’hécatombe.

En juillet, c’est la Commission Européenne qui était montée au créneau pour rappeler la France à l’ordre sur son devoir de protection de l’espèce.



Les annonces du Ministère de la Mer étaient donc particulièrement attendues par les associations. Elles sont tombées de haut…


La ministre de la Mer Annick Girardin a décrété qu’il n’y aurait aucune suspension de la pêche cet hiver dans le Golfe de Gascogne, même pour une courte durée.

Info sur https://lareleveetlapeste.fr/


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci




1scandal.com © elishean/2009-2021