Google a empêché un groupe de défense des animaux de dénoncer des expériences cruelles sur des chiens financées par les NIH - 1 Scandal
A ne pas manquer Information

Google a empêché un groupe de défense des animaux de dénoncer des expériences cruelles sur des chiens financées par les NIH


Google a suspendu le compte publicitaire de The White Coat Waste Project.

Le mois dernier, Google a supprimé les publicités d’un groupe de défense des animaux qui voulait sensibiliser le public aux expériences cruelles sur les chiens financées par une division de l’Institut national de la santé (NIH) dirigée par le Dr Anthony Fauci.

Le géant de la recherche n’a pas précisé les règles que les annonces violaient.

Si l’histoire des expériences cruelles sur les animaux est aujourd’hui un scandale national, le public aurait pu l’apprendre plus tôt sans la censure de Big Tech.

Le White Coat Waste Project (WCW) est un groupe de défense des animaux qui sensibilise le public aux expériences sur les animaux financées par le contribuable. Le groupe enquête sur les recherches soutenues par le gouvernement et sensibilise le public à ces projets de recherche douteux.

Grâce à des demandes formulées en vertu de la loi sur la liberté de l’information, WCW a découvert que la division de Fauci au sein des NIH avait « dépensé 424 000 dollars pour commander une étude dans laquelle des beagles en bonne santé reçoivent un médicament expérimental, puis sont intentionnellement infestés de mouches porteuses d’un parasite pathogène pour l’homme ».

Le WCW a fait connaître cette recherche, qu’elle considère comme cruelle pour les chiens, en diffusant des annonces sur Google.


Justin Goodman, vice-président du WCW chargé de la défense des intérêts et de la politique publique, a déclaré à Inquire : « Pour faire passer le message, nous avons essayé de diffuser des annonces sur Google de sorte que lorsque les gens cherchaient NIH ou Fauci ou Fauci chiens, ils voyaient des annonces sur les expériences financées par les NIH. »

Les annonces ont été retirées par Google le jour même de leur diffusion.


« Non seulement ils les ont retirées, mais ils ont suspendu notre compte. Il reste suspendu maintenant. Et ils ont refusé de fournir toute information sur ce qui n’allait pas avec les annonces et sur les raisons pour lesquelles ils les ont retirées », a déclaré Goodman.

Le WCW a fait appel de la décision de Google de supprimer les annonces. Une capture d’écran d’un e-mail de Google, partagée avec Inquire, montre que Google a refusé l’appel et n’a pas précisé quelles règles les annonces du WCW ont enfreint.


Comme le note Inquire, la censure des publicités et la suspension des comptes du WCW sont « une autre décision opaque prise par Google en matière de censure sur ses plateformes. Étant donné que Google contrôle une part importante du marché de la publicité numérique, toute organisation à qui l’on interdit de diffuser des annonces sur cette plateforme est exclue d’une partie importante du circuit mondial des communications. »

Traduction de Reclaim The Net par Aube Digitale


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.


Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci




Sélection de livres

































1scandal.com © elishean/2009-2021