Géorgie: Les bulletins de vote originaux de Biden semblent avoir été photocopiés - Scandal
A ne pas manquer Politique

Géorgie: Les bulletins de vote originaux de Biden semblent avoir été photocopiés


Susan Voyles est une ancienne directrice de scrutin des élections de Géorgie qui a soumis une déclaration sous serment dans le cadre d’un procès intenté par la campagne Trump contre le secrétaire d’État de Géorgie. Elle raconte certaines des irrégularités les plus significatives dont elle a été témoin en participant au recomptage de l’élection de Géorgie, que Joe Biden a prétendument gagnée par environ 13 000 voix.

Mme Voyles, qui travaille dans le domaine des élections depuis vingt ans, décrit le comptage d’un lot inhabituel de bulletins de vote par correspondance “immaculés” qui étaient à 98 % en faveur de Joe Biden. Elle affirme que l’emballage contenant ces bulletins de vote par correspondance n’a pas été étiqueté par le secrétaire d’État.

” Nous sommes arrivés à un lot – c’était surprenant, c’était stupéfiant – ayant fait cela pendant des années, je suis très familière avec la façon dont les bulletins fonctionnent, comment ils se plient, comment ils se sentent, leur apparence générale – ces bulletins semblaient comme si le premier avait été mis en bulle par une personne et tous étaient répétés, exactement les mêmes.

Nous avons été encore plus alarmés par le fait que 98% de ces bulletins étaient pour Joseph R. Biden. Deux étaient pour Donald Trump.

C’est un compte très étrange. Mon collègue était d’accord avec moi pour dire qu’il y avait quelque chose de très inhabituel dans ces bulletins.”

Voyles soupçonne même que les bulletins inhabituels qu’elle a comptés lors du recomptage ont été remplis avec un dispositif de marquage.


” Tous les bulletins étaient absolument identiques, et ils semblaient avoir été imprimés avec une sorte de dispositif de marquage. “

Malheureusement, il est très difficile pour les contrôleurs de l’intégrité des élections de vérifier la véracité de ces bulletins de vote par correspondance prétendument intacts. Ils ont été séparés des enveloppes qui contiennent les informations légales supposées des électeurs qui les ont émis, et ils ne peuvent pas être réunis avec elles.

Mme Voyles n’était pas la seule à témoigner.

Selon RealClear Investigations, au moins trois autres agents électoraux du comté de Fulton ont déclaré avoir rencontré la même énigme dans d’autres piles de bulletins de vote par correspondance et se sont joints à Voyles pour “jurer sous serment que les bulletins avaient l’air faux”.


S’appuyant sur des déclarations sous serment pour convaincre un juge de l’État d’ordonner un examen plus approfondi des bulletins de vote afin de déceler d’éventuelles activités électorales illicites, les défenseurs de l’intégrité des élections affirment que l’augmentation tardive de 12 000 voix de Biden a été fabriquée – et pour une bonne raison.

“Nous avons ce qui est presque sûrement une fraude majeure aux bulletins de vote par correspondance dans le comté de Fulton, impliquant 10 000 à 20 000 bulletins probablement faux”, a déclaré à RealClear Investigations Garland Favorito, observateur des bureaux de vote et pétitionnaire principal dans l’affaire des bulletins frauduleux.

“Nous avons confirmé qu’il y a cinq palettes de bulletins emballés sous film plastique dans un entrepôt du comté”, a-t-il ajouté, réitérant son affirmation.

Alors que les questions entourant la légitimité des résultats de l’élection de 2020 se poursuivaient en Géorgie, ainsi que dans d’autres États, le juge de la cour supérieure Brian Amero a ordonné le 21 mai que 147 000 bulletins soient descellés et a demandé que des fonctionnaires gardent l’entrepôt contenant ces bulletins jusqu’à ce qu’une date d’inspection puisse être fixée, selon le rapport.


Malheureusement, la sécurité de l’entrepôt a été violée seulement huit jours plus tard.

Selon Favorito, “la porte d’entrée a été trouvée déverrouillée et grande ouverte, en violation de l’ordonnance du tribunal”.

Les responsables du comté ont confirmé que les détecteurs de mouvement se sont déclenchés peu après que les adjoints ont quitté les lieux, mais ont déclaré que la pièce contenant les bulletins de vote n’a “jamais été violée ou compromise”.

Pourtant, Favorito – et probablement beaucoup d’autres personnes – n’ont pas été convaincus et Favorito cherche à obtenir des images de sécurité pour compléter l’enquête, selon le rapport.

Pourtant, toute la controverse qui se développe dans l’État semble réaffirmer de nombreux soupçons qui ont surgi depuis le 3 novembre – et pourrait valider les affirmations de Voyle.

Nous ne pouvons pas permettre à nos représentants d’ignorer leur obligation de garantir des élections équitables et éthiques pour tous les Américains.

Si nous le faisons, nous avons renoncé à l’aspect le plus intégral de notre république.


Source The Western Journal Jun 2021


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci




Sélection de livres

































1scandal.com © elishean/2009-2021