"George Soros est beaucoup plus puissant qu’Emmanuel Macron" - Scandal
Opinion

“George Soros est beaucoup plus puissant qu’Emmanuel Macron”


Philippe de Villiers. Le fondateur du Puy du Fou avait été accusé de complotisme il y a un an pour pour avoir osé évoquer les liens troubles du milliardaire George Soros avec l’Union européenne.

Il a révélé la mainmise du réseau d’ONG de Georges Soros sur la Cour européenne des droits de l’homme, et écrit : “Quand Soros sollicite Emmanuel Macron, il obtient la réponse avant d’avoir posé la question”.

A la question d’un journaliste : ” Emmanuel Macron serait selon vous soumis au milliardaire ? “ La réponse fuse : « Il y a un exemple précis. Soros a demandé le scalp de l’ambassadeur de France. Il l’a obtenu dans l’instant. »

Quelques instants plus tard, développant les raisons pour lesquelles le milliardaire américain serait selon lui dangereux, l’ancien député européen avance : « Il a complètement infiltré le Parlement européen. »

« Son surnom à Bruxelles : le “puppet master”, en français le “maître des marionettes” »

George Soros a infiltré la CEDH par l’intermédiaire de son réseau d’ONG, l’Open Society Foundations : « L’homme qui manipule la Cour européenne des droits de l’homme, George Soros, ne s’arrête pas là. Il a confié lui-même avec une bonhommie souriante : “je suis un chef d’Etat sans Etat”. Il est le premier des lobbyistes du monde. »

Un lobbyiste au pouvoir considérable : « Sa facilité à pénétrer les instances européennes est due au fait que ce sont les intérêts privés mondialisés qui gouvernent l’Europe, explique Philippe de Villiers.

L’Open society Foundations est donc plus puissante qu’un pays comme la France. George Soros est beaucoup plus puissant qu’Emmanuel Macron. D’ailleurs, le surnom qui lui est donné à Bruxelles est éloquent : “le puppet master”, en français, “le maître des marionnettes”. »

Comment résumer l’idéologie diffusée par l’OSF ?


« L’idée de George Soros, poursuit l’ancien ministre, c’est de faciliter la révolution cosmopolitique silencieuse. Il veut faire advenir la “me society”, la “société moi”.

L’individu total qui se croit plus libre que jamais en se soumettant à la propagande marchande, un pauvre petit homme connecté et atomisé dans la foule solitaire.

Pour Soros, il faut tout déconstruire.

Il veut un monde débarrassé des communautés d’histoire et de destin, au profit d’un espace informe de droits purs peuplé d’individus abstraits.


Son génie est d’avoir su mettre en place une galaxie d’influence qui réussit à peser sur le monde des idées et ainsi à dicter l’ordre du jour politique en Europe.


Le programme subliminal qui est derrière tout cela est le suivant : faire sauter les frontières de la civilisation occidentale ; la frontière physique et la frontière anthropologique. Pour fabriquer un homme nomade remplaçable, déraciné, désaffilié. Soros, c’est la fabrique de l’homme de sable. »


D’après un article de Valeurs Actuelles


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci




Sélection de livres

































1scandal.com © elishean/2009-2021