France: Pass Vaccinal adopté. Les non-vaccinés ouvertement menacés - 1 Scandal
Social & Finance

France: Pass Vaccinal adopté. Les non-vaccinés ouvertement menacés


L’Assemblée nationale adopte en première lecture le projet de loi instaurant le Pass Vaccinal.

Après trois jours de débats tumultueux, alimentés par des propos controversés d’Emmanuel Macron, prêt à «emmerder» les non-vaccinés, l’Assemblée nationale a adopté jeudi 6 janvier au petit matin en première lecture le projet de loi transformant le passe sanitaire en passe vaccinal.

Le premier ministre Jean Castex était venu lui-même mercredi après-midi demander aux parlementaires d’accélérer, après le blocage, voire selon LFI la «crise», provoqués par les propos d’Emmanuel Macron.

«Les non-vaccinés, j’ai très envie de les emmerder. Et donc on va continuer de le faire, jusqu’au bout. C’est ça, la stratégie», avait clamé le chef de l’État dans un entretien au Parisien mardi. «Quand ma liberté vient menacer celle des autres, je deviens un irresponsable. Un irresponsable n’est plus un citoyen», a-t-il ajouté.

Sommé de s’expliquer, Jean Castex a d’abord confirmé devant le Sénat sa volonté de mettre la pression sur les non-vaccinés. «Qui outrage la nation ? (…) Qui conduit les soignants dans nos urgences à faire des choix éthiques dramatiques ? Eh bien c’est une infime minorité», a-t-il tancé. Puis au Palais Bourbon, le premier ministre a exhorté les députés à «débattre dans des délais rapides», compte tenu de la situation sanitaire.

Les Français avaient parfaitement compris que le projet de loi sur le passe vaccinal vise à pourrir la vie des non vaccinés.

La forme est en revanche inattendue, provocatrice, humiliante pour une catégorie de Français mis au ban de la société et même dépossédés dans les mots de leur qualité de citoyen, déchus de la nationalité comme si refuser le vaccin était plus grave qu’un acte terroriste.


Macron ose la vulgarité et la violence symbolique sans aucun état d’âme et étant au fait d’une opinion publique agacée par l’épidémie de Covid et prête à considérer que les non vaccinés sont les coupables du chaos ambiant et des restrictions limitées pour l’instant au port du masque et à quelques activités de loisir, prendre un verre au comptoir, aller danser.


Même si le contexte est particulier, le séparatisme d’Etat entre deux catégories de citoyens, fondé sur un statut biologique, rappelle un autre séparatisme aux conséquences tragiques, dans les années 1940.


Le Pass vaccinal obligatoire à partir de 12 ans

Il faudra aux plus de 12 ans pouvoir justifier d’un statut vaccinal pour accéder aux activités de loisirs, aux restaurants et bars, aux foires ou aux transports publics interrégionaux. Un test négatif ne suffira plus, sauf pour accéder aux établissements et services de santé.

Parmi leurs amendements de retouche, les députés ont repoussé de 12 à 16 ans la nécessité d’un passe vaccinal pour les sorties scolaires et activités péri et extrascolaires.



Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci




1scandal.com © elishean/2009-2021