Social & Finance

France: Des mesures draconiennes pour passer une soirée en boîte de nuit


Alors qu’en Israël et dans plusieurs États Américains, toutes les mesures sont levées, la France qui a l’habitude d’avoir un métro de retard sur le reste du monde, débute le scénario PASSEPORT POUR VIVRE en ciblant ce qui intéresse la jeunesse en été : les boîte de nuit…

Pour info, 99% des jeunes israéliens sont allés en boîte avec de faux pass … mais il ne faut pas le dire!

Pass sanitaire, test PCR: les règles qui devraient s’appliquer pour accéder à une discothèque en France :

Article publié sur SputnikNews

Après que le Président de la République a parlé d’une date de réouverture des boîtes de nuit, de nouvelles règles ont été révélées par BFMTV. Notamment un protocole sanitaire obligatoire pour l’entrée.

La nouvelle étape de la levée des restrictions ne permet toujours pas la réouverture des boîtes de nuit. Mais lors de sa visite dans la Drôme, Emmanuel Macron a évoqué le 21 juin pour «un rendez-vous» afin de résoudre le sort de celles-ci.

BFM TV a supposé le 9 juin que la réouverture des discothèques serait programmée pour le 2 juillet et que le gouvernement négociait les règles sanitaires avec les responsables du secteur.


Un pass sanitaire obligatoire

BFMTV-RMC indique ce jeudi 10 juin que les deux parties ont déjà accepté des règles, même s’il y a encore des points en discussion. Notamment le fait qu’un pass sanitaire sera obligatoire pour y entrer.

La radio précise que quelle que soit la taille de l’établissement, il faudra soit avoir été immunisé contre le Covid-19 avec deux doses de vaccin depuis plus de 15 jours soit avoir fait un test PCR 48 heures avant.

Comme l’indique le média, les organisations professionnelles voudraient qu’il soit possible de faire un autotest salivaire à l’entrée, ce qui est encore en discussion.

Cinq à sept jours après une telle sortie, il sera fortement recommandé aux clients de faire un nouveau test PCR.

D’après BFMTV, les autorités ont fixé une jauge à 65%, tandis que les patrons de discothèque auraient voulu 85%.

Quant aux masques, cela reste l’un des points-clés des discussions: les autorités sanitaires veulent les faire obligatoires au moins pour les déplacements et pour les commandes, précise la radio.


L’autorisation des fumoirs est aussi en discussion, tandis que la consommation de boissons sera interdite.

Le protocole sanitaire souligne que les gestes barrières doivent être respectés même avec l’introduction d’un pass.

Nouvelle étape du déconfinement

Le 9 juin, l’Hexagone est entré dans une nouvelle étape de la levée des restrictions sanitaires, parmi lesquelles le décalage du couvre-feu à 23h, la possibilité d’ouvrir les terrasses à 100% de leur capacité avec des tables n’accueillant pas plus de six personnes. De plus, il est désormais possible de faire de l’exercice physique en salle de sport et à la piscine.

Des demandes rejetées

S’estimant «discriminés» au regard des allègements prévus pour les concerts et les mariages, plusieurs gérants de boîtes de nuit avaient saisi début mai le Conseil constitutionnel. Cependant, leur demande de réouverture pour le 30 juin avait été rejetée par l’institution, laquelle jugeait que le maintien de leur fermeture n’était «pas disproportionné».


Dans une tribune publiée le 16 mai par Le Parisien, une quinzaine de maires ont soutenu les exploitants, redoutant que cela ne finisse par des désordres, comme des «fêtes sauvages».

À la manière des concerts-tests, le gouvernement avait même évoqué en mai la piste d’une soirée-test pour étudier les conditions de réouverture des boîtes de nuit.

Amusez-vous bien !


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.


Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci




1scandal.com © elishean/2009-2021