FDA: le vaccin du Covid-19 peut déclencher 22 problèmes de santé graves - Scandal
Biotechnologie & Santé

FDA: le vaccin du Covid-19 peut déclencher 22 problèmes de santé graves


La Food and Drug Administration états-unienne (FDA, Agence des produits alimentaires et médicaments) a discuté à huis clos d’une longue liste de problèmes de santé graves qu’occasionneront les vaccins contre le Covid-19.

Ces « effets indésirables » ne sont pas rendus publics car les fabricants de vaccins et leurs cohortes de médias ont besoin que tout le monde croie que les vaccins sont « sûrs et efficaces ».

Mais la liste des effets secondaires est désormais publique.

Une liste de 22 effets indésirables (dont la mort) a été discutée le 22 octobre 2020 lors de la réunion du comité consultatif de la FDA intitulée « Vaccins et produits biologiques connexes ».

Cette liste est tirée d’une présentation du Dr Steve Anderson, titulaire d’un master en politique publique, directeur du bureau de biostatistiques et d’épidémiologie du Centre pour l’évaluation et la recherche en biologie. Il s’agit d’une liste préliminaire des effets secondaires très graves, qui n’inclut pas tous les effets secondaires mineurs et non documentés qui résulteront de ces injections.


La FDA signale 22 problèmes de santé graves causés par les vaccins contre le Covid-19

Parmi ces problèmes de santé, on trouve la myélite transverse, un syndrome neurologique grave.

Le vaccin peut amener le système immunitaire à attaquer ses propres cellules, ce qui a pour effet d’interrompre les signaux que la moelle épinière envoie dans tout l’organisme.

Ces symptômes sont similaires à ceux de la polio et incluent des douleurs, de la faiblesse musculaire, une paralysie, des problèmes sensoriels, un dysfonctionnement de la vessie et des intestins. Cette maladie nécessite une rééducation importante et certaines personnes en gardent des handicaps majeurs.

Dans cette liste figurent d’autres maladies auto-immunes, ainsi que l’arthrite et les douleurs articulaires.


L’une des maladies auto-immunes les plus inquiétantes qui pourrait survenir est l’encéphalomyélite aiguë disséminée, une maladie caractérisée par une inflammation soudaine et généralisée du cerveau et de la moelle épinière.

La FDA met également en garde contre les effets tératogènes sur la grossesse et la naissance.

Le vaccin est conçu pour neutraliser les protéines « Spike » du coronavirus grâce à l’ARN messager du vaccin, mais ces protéines « Spike » contiennent de la syncytine 1, une protéine synthétisée par les rétrovirus endogènes lors du développement du placenta chez les humains. Après la vaccination contre le Covid-19, les cellules immunitaires d’un individu seront entraînées à attaquer la syncytine 1, ce qui pourrait entraîner des fausses couches, des malformations congénitales et la stérilité.

Le syndrome de Guillain-Barré est une réaction commune à la plupart des types de vaccins, qui concerne également celui contre le Covid-19 ; il se caractérise par le déclenchement soudain d’une faiblesse musculaire.

Le vaccin engendre une détérioration du système nerveux périphérique du receveur, ce qui entraîne des arythmies cardiaques et des problèmes de pression artérielle.


Dans cette liste, on trouve également la thrombocytopénie, une maladie faisant fortement baisser le nombre de plaquettes sanguines. Sans plaquettes, le sang ne peut pas coaguler, ce qui peut entraîner des hémorragies internes.

À l’autre extrémité du spectre, la liste cite également la thrombose veineuse, une maladie caractérisée par la formation de caillots sanguins dans les veines.

La liste comprend aussi les infarctus du myocarde et les accidents vasculaires cérébraux, ainsi que les convulsions et les crises d’épilepsie !

Les CDC (Centres pour le contrôle et la prévention des maladies) s’apprêtent à inscrire les maladies causées par les vaccins sur la liste des complications liées au Covid-19

La liste mentionne le syndrome inflammatoire multisystémique chez l’enfant, qui implique une inflammation du cœur, des poumons, des reins, du cerveau, de la peau, des yeux et du système digestif.

La liste comprend également la maladie de Kawasaki, une complication vaccinale commune chez les enfants de moins de cinq ans. Cet effet secondaire regroupe un ensemble de symptômes comme la fièvre, les éruptions cutanées, le gonflement des mains et des pieds, l’irritation et la rougeur de la sclère, le gonflement des glandes lymphatiques du cou, ainsi que l’irritation et l’inflammation de la bouche, des lèvres et de la gorge.

Les CDC s’apprêtent à répertorier ces effets secondaires comme des complications infantiles de le Covid-19, pendant que les responsables de la santé publique se préparent à étouffer la plupart des dommages dus aux vaccins.

Ainsi le public n’est-il pas informé des risques associés aux vaccins à ARNm conçus à la va-vite, et il est constamment induit en erreur quant aux origines de la maladie.

Cette faute médicale généralisée et les morts injustifiées qui en découlent perdurent depuis des décennies, de même que le calendrier vaccinal des enfants et le syndrome de mort subite du nourrisson (MIN), qui sont des « morts inexpliquées » corrélées au calendrier vaccinal.


En raison de la coercition et de la fraude à grande échelle, les gouvernements et les sociétés pharmaceutiques violent le code d’éthique médicale de Nuremberg et commettent des crimes contre l’humanité.


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci




Sélection de livres

































1scandal.com © elishean/2009-2021