Politique

Facebook suspend Donald Trump pour deux ans


Donald Trump a dénoncé une “insulte” faite aux “75 millions” d’Américains qui ont voté pour lui

Facebook a annoncé vendredi suspendre Donald Trump pour deux ans, et que les personnalités politiques seraient désormais sanctionnées comme les autres utilisateurs quand elles enfreignent les règles du réseau social, notamment en cas de désinformation.

L’ex-président américain ne pourra revenir que quand les “risques pour la sécurité du public auront disparu”, a précisé la plateforme, qui l’avait exclu temporairement le 7 janvier dernier pour avoir encouragé ses partisans lors de l’attaque du Capitole à Washington, une décision sans précédent.

En réaction, Donald Trump a dénoncé une “insulte” faite aux “75 millions” d’Américains qui ont voté pour lui en 2020.

“La décision de Facebook est une insulte” aux “75 millions de personnes qui ont voté pour nous en 2020”, a affirmé l’ex-président dans un communiqué, ajoutant que le géant des réseaux sociaux “ne devrait pas être autorisé à s’en tirer avec cette censure et ce muselage”.

“A la fin, nous allons gagner. Notre pays ne peut plus supporter ces abus!”, a-t-poursuivi.

“La prochaine fois que je serai à la Maison Blanche, il n’y aura plus de dîners, à sa demande, avec Mark Zuckerberg et sa femme. Nous ne parlerons plus que d’affaires!” a-t-il écrit.

Pourquoi Facebook suspend le compte de Donald Trump pour deux ans

“Une violation grave de nos règles”
“Compte tenu de la gravité des circonstances qui ont conduit à la suspension de M. Trump, nous pensons que ses actions ont constitué une violation grave de nos règles qui méritent la plus haute sanction disponible dans le cadre des nouveaux protocoles d’application”, a ajouté le réseau social.

Cette suspension prive Donald Trump d’un important moyen d’expression avant les élections de mi-mandat de novembre 2022.


Elle signifie cependant qu’il pourrait être en mesure de revenir sur Facebook bien avant la prochaine élection présidentielle, fin 2024.

Donald Trump a été définitivement banni par Twitter et reste suspendu par YouTube depuis l’émeute du 6 janvier.



Les réseaux sociaux sont devenus plus puissants que n’importe quel état au monde…

Sauf l’État Profond…

Il est vraiment temps de se débarrasser de cette racaille mondialiste !


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci




1scandal.com © elishean/2009-2021