Facebook a utilisé une fausse lettre de Peter Daszak, pour "démentir" la théorie du virus créé en laboratoire à Wuhan - Scandal
Information

Facebook a utilisé une fausse lettre de Peter Daszak, pour “démentir” la théorie du virus créé en laboratoire à Wuhan


Au fil des informations que nous recevons des États-Unis nous constatons qu’ils sont tous bons pour un séjour au Gitmo… Ne soyez pas étonnés de ne pas trouver ces infos dans vos minables journaux Français…!

En effet aux dernières nouvelles de Pandemic.news :

Nous avons appris que les “vérificateurs de faits indépendants” de Facebook se sont appuyés sur une lettre bidon écrite par Peter Daszak, responsable de l’Alliance EcoHealth, un partenaire de laboratoire du Wuhan Institute of Virology (WIV) qui développait des armes biologiques à base de coronavirus de chauve-souris en partenariat avec Anthony Fauci, pour “démentir” les affirmations selon lesquelles le virus chinois aurait pu provenir d’un laboratoire.

La théorie de l’origine en laboratoire, comme on l’appelle maintenant, est centrée sur l’idée que l’argent des contribuables américains, qui a été acheminé par Fauci directement vers la Chine communiste, a été utilisé pour développer le virus chinois, qui a été officiellement attribué à des chauves-souris contaminées dans un marché humide de Wuhan.

Pendant la majeure partie de l’année dernière, Big Tech, les médias grand public et les responsables gouvernementaux en dehors de l’administration Trump ont affirmé qu’il n’y avait aucune preuve que la grippe de Wuhan provenait d’un laboratoire.

Ils ont insisté sur le fait qu’elle s’est produite naturellement de nulle part, entraînant une pandémie mondiale qui a commodément rendu les riches plus riches et les pauvres plus pauvres.

Ce récit a commencé à changer ces dernières semaines après que Fauci ait été surpris en train de mentir sous serment au sénateur Rand Paul au sujet de son implication dans la recherche illégale sur le gain de fonction, que les National Institutes of Health (NIH) finançaient à l’étranger avec l’argent des contribuables américains après qu’elle ait été interdite sur notre propre sol.


L’interdiction du gain de fonction a été levée, nous le savons maintenant, juste avant l’installation de Donald Trump à la Maison Blanche, mais Fauci n’en a jamais informé personne.

Quatre ans plus tard, des bombes sont lâchées presque quotidiennement montrant la corruption et la trahison de Fauci et de ses alliés, qui semblent avoir développé le virus chinois intentionnellement. Depuis, des millions de personnes sont mortes et le monde a été plongé dans la tourmente économique grâce à Fauci et ses acolytes.

C’est fini : Fauci et Daszak sont finis

Quant à Facebook, il a aidé Fauci à faire son sale boulot en dissimulant toute trace – du moins le pensait-il – de preuves étayant la théorie de l’origine en laboratoire. Et maintenant que même les grands médias craquent, Facebook est “dans le caca” pour avoir participé à cette imposture.

Pendant la quasi-totalité de l’année 2020, Facebook a qualifié de ” fausses informations ” tous les contenus relatifs à la théorie de l’origine des laboratoires, même si la ” preuve ” qu’il avait de tout cela provenait de Daszak, un co-conspirateur qui avait tout intérêt à détourner l’attention de la théorie.


Facebook s’est associé à un groupe appelé “Science Feedback”, qui a publié en février un article diffusant intentionnellement des mensonges au nom de Daszak et de Fauci, en présentant ces mensonges comme une “preuve scientifique” que le coronavirus de Wuhan (Covid-19) provient des chauves-souris et non d’un laboratoire de Wuhan.


Cet article cite spécifiquement une lettre adressée à The Lancet, signée par “27 éminents experts en santé publique”, qui nie tout lien entre le virus chinois et un quelconque laboratoire de Wuhan. La lettre, cependant, venait directement de Daszak.

“Bien qu’aucune preuve définitive n’ait encore été apportée pour montrer si le COVID-19 a fui d’un laboratoire ou s’est transmis directement à l’homme à partir d’un animal, des preuves de plus en plus nombreuses à l’appui de la théorie de la fuite d’un laboratoire sont apparues ces dernières semaines – après que des universitaires l’aient rejetée comme impossible pendant plus d’un an”, rapporte le DailyMail Online (Royaume-Uni).

“Il est désormais clair que nombre des principaux experts en matière de menaces émergentes liées aux coronavirus, qui se sont empressés d’écarter la théorie de la fuite en laboratoire au début de la pandémie, étaient potentiellement en conflit, craignant que la confirmation d’une fuite ne fasse fermer les laboratoires de virologie du monde entier et ne coupe leur précieux flux de financement.”

La suite est une histoire en cours que nous continuerons à révéler au fur et à mesure qu’elle sera connue, alors restez à l’écoute.


Les sources de cet article incluent :
DailyMail.fr
NaturalNews.com


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci




Sélection de livres

































1scandal.com © elishean/2009-2021