Paroles de témoins

Encore un « suicide à la Clinton »: Le gars s’est pendu à un arbre et s’est mis un coup de fusil dans la poitrine

Un conseiller de Clinton lié à Epstein est retrouvé pendu avec un coup de fusil à la poitrine ; la police évoque un « suicide »

Nous avons déjà parlé d’une collaboratrice de Clinton retrouvée morte alors qu’elle s’était jurée de dénoncer le réseau pédophile des élites. Aujourd’hui, il est question des détails de la mort de Mark Middleton qui ont été occultés par le procès de la famille et l’ »enquête ouverte » sur sa mort mystérieuse, selon le shérif du comté de Perry.

Une enquête sur la mort mystérieuse de Mark Middleton, conseiller de l’ancien président Bill Clinton, a été rouverte, mais les détails de son décès ont été muselés par une action en justice intentée par sa famille.

M. Middleton, 59 ans, conseiller spécial de longue date de M. Clinton lorsqu’il était président, a été retrouvé pendu à un arbre avec un coup de fusil à la poitrine au début du mois de mai au ranch Heifer, près de Perryville, dans l’Arkansas.

« Je ne connais pas cet homme, et je ne sais pas pourquoi il a choisi notre comté ou cet endroit pour se suicider. À notre connaissance, il n’avait jamais été là auparavant, et nous n’avons aucune trace de sa présence à cet endroit », a déclaré le shérif du comté de Perry, Scott Montgomery, au Daily Mail.

« Il est mort d’une blessure auto-infligée à la poitrine par un fusil de chasse. Il a trouvé un arbre et il a tiré une table là-bas, et il est monté sur cette table, et il a pris une rallonge et l’a mise autour d’une branche, l’a mise autour de son cou et il s’est tiré une balle dans la poitrine avec un fusil de chasse », a-t-il dit.

« Il est évident que le fusil a fonctionné, car il n’y avait pas beaucoup de sang ou autre chose sur la scène. Vous pouvez dire que le coup de feu a été tiré sur sa poitrine, vous pouvez le dire parce qu’il y a un trou dans la poitrine et des plombs sont sortis de son dos. À notre avis, il s’est infligé lui-même la mort. »

Dans les années 1990, Middleton a servi de « conduit » entre Clinton et le défunt pédophile milliardaire Jeffrey Epstein, ayant organisé au moins 7 des 17 visites d’Epstein à la Maison Blanche, et a pris l’avion du Lolita Express plusieurs fois lui-même, selon le Daily Mail.

Une source aurait confirmé à Radar Online que Middleton a été retrouvé pendu à un arbre par une rallonge électrique avec un coup de fusil à bout portant dans la poitrine, et qu’il ne s’est probablement pas suicidé.

« Tous ceux que je connais ici, qui ont travaillé avec Mark, savent qu’il est physiquement impossible que Mark se soit suicidé », aurait déclaré la source, identifiée comme un « associé terrifié » de Middleton.

« Il ne pouvait pas physiquement tenir un fusil de chasse et se faire ça à lui-même », a ajouté la source. « Il ne connaît rien aux armes à feu ! Il détestait les armes à feu ; il n’aurait pas pu attacher un nœud coulant pour sauver sa vie ! Cet homme ne pouvait pas changer une ampoule tout seul. C’était la personne la moins douée physiquement que j’ai jamais rencontrée dans ma vie. Il était très intelligent, très doué pour la paperasse, les aspects juridiques et tout le reste, mais il ne pouvait pas prendre soin de lui-même physiquement. »

Radar avait déposé une demande de Freedom of Information Act auprès du département du shérif du comté de Perry, demandant des copies du rapport de police, ainsi que des photos et vidéos qu’il contient.

Mais la femme de Middleton, Rhea, et son frère Larry ont déposé une « ordonnance restrictive temporaire et une injonction préliminaire » contre la divulgation du rapport de police et des contenus qui y sont associés, afin d’empêcher la propagation de « théories du complot non fondées ».

« Depuis la mort de M. Middleton, la famille de M. Middleton, y compris les Middleton, a été harcelée par des articles en ligne farfelus, blessants, sans fondement et offensants concernant M. Middleton, sa mort et sa famille », indique la poursuite.

« Les mêmes personnes qui ont créé les articles en ligne tenteront d’obtenir des détails sur le dossier ».

En outre, Montgomery a révélé à Radar que l’enquête sur Middleton a été rouverte, ce qui entrave encore plus les tentatives d’obtenir des informations sur les détails de la mort de Middleton.

« Pour l’instant, il s’agit d’une enquête ouverte, et nous ne divulguons aucune information », a déclaré Montgomery dans un courriel, sans donner de détails sur la décision de rouvrir l’enquête.

Le médecin légiste du comté de Perry, Bill Greene, a également refusé de divulguer les détails de l’autopsie, citant l’enquête ouverte.

« Pour l’instant, l’affaire est considérée comme ouverte et rien n’est publié à ce sujet », a déclaré un employé du bureau du médecin légiste. « Cela signifie que l’enquête est en cours… c’est une affaire juridique qui, je suppose, pourrait être supposée être une affaire criminelle également, je ne sais pas. »

La famille de Middleton a exprimé sa peine suite à sa mort dans un post Facebook maintenant supprimé par l’intermédiaire de l’entreprise familiale Middleton Heat & Air HVAC.

« La famille Middleton est attristée de partager que Mark Middleton est décédé ce week-end », disait le post.

« La famille Middleton a perdu un leader inspirant et dévoué, ainsi qu’un fils, un frère, un mari et un père. Mark laisse derrière lui une entreprise qu’il a aidé à construire à partir de rien aux côtés de sa famille et qu’il était fier de diriger au cours des 25 dernières années. »

« Aucun mot ne peut exprimer notre tristesse face à cette perte ni notre gratitude pour votre soutien et vos prières durant cette période. »

La mort de Middleton n’est pas la seule liée à Epstein, qui aurait lui-même été retrouvé mort dans sa cellule de prison de Manhattan en 2019 avec un drap de lit enroulé autour du cou.

Le recruteur de mannequins français et « complice d’Epstein » Jean-Luc Brenel a également été retrouvé pendu dans sa cellule de prison en février. Il avait été mis en examen en décembre 2021 pour « viol sur mineur » et « harcèlement sexuel » dans le cadre de l’enquête sur Epstein.

Le « suicide à la Clinton » bat son plein…


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci


1scandal.com pour une info libre... © elishean/2009-2022

Adblock détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour naviguer sur le site.