Social & Finance

Des cinglés antisémites dans le 9ème à Paris…

Des tags antisémites découverts sur les façades de plusieurs magasins à Paris 9ème.

Des tags antisémites ont été découverts sur plusieurs commerces du IXe arrondissement de Paris, lundi 23 janv

Des tags antisémites ont été découverts sur les façades de plusieurs commerces situés dans le IXe arrondissement de Paris, lundi 23 janvier 2023. « Tout le quartier est recouvert d’étoiles de David, du mot “Jude” ou encore de l’expression “Je suis raciste” tagués en grandes lettres blanches », a déploré l’Union des étudiants juifs de France (UEJF) dans un tweet relayé par Le Parisien .

« Ça arrive de voir des tags antisémites de la sorte, et d’habitude on ne tweete pas, mais c’est très rare de voir à une telle ampleur », explique auprès du Parisien Samuel Lejoyeux, président de l’UEJF.

Lui-même en a dénombré « au moins une dizaine » dans rue des Martyrs et dans le quartier, sans « logique particulière ». Ce n’est pour lui rien d’anodin alors que l’arrondissement est « le quartier juif historique » de la capitale et que doit avoir lieu vendredi « la cérémonie de libération des camps » de concentration.

« Ces tags antisémites sont une honte absolue », a réagi de son côté l’adjointe socialiste à la mairie de Paris Lamia El Aaraje.

Le député Renaissance de Paris Sylvain Maillard s’est, lui, dit « profondément choqué ».

« Nous sommes profondément choqués par ces actes odieux et inadmissibles. Nous sommes en France en 2023, pas en Allemagne de 1933 », a indiqué sur les réseaux sociaux l’ambassade d’Israël en France.

Jean-Baptiste Gardes, adjoint au maire du 9e arrondissement, a indiqué qu’il a été informé de la présence des tags par des habitants et a fait intervenir les services de la propreté pour les retirer. 

***

Et pendant ce temps là, Fauda fait un carton dans les pays arabes

Ils crient au boycott d’Israël et chez eux ils consomment du « Made in Israel« . Selon le journal israélien Israël Hayom, la série israélienne Fauda avec sa quatrième saison actuellement diffusée sur Netflix fait un carton dans les pays arabes. 

Au Liban, là où une grande partie de l’intrigue se déroule, elle est en tête du classement ainsi qu’aux Emirats arabes unis. En Jordanie, elle est à la 3e place, en Turquie à la 5e place, au Maroc à la 6e place et au Qatar à la 2e place.

Traduction : Fierté israélienne : dans le monde arabe, les gens sont accros à « Fauda » !Les séries israéliennes ont atteint le sommet des audiences dans le monde arabe. Au Liban (où des parties de sa statue ont lieu) Fauda est en haut du tableau des séries regardées, tout comme c’est la série la plus regardée par les abonnés de Netflix aux Émirats arabes unis. En Jordanie, elle est en troisième position, et en Turquie cinquième position. Plus de pays arabophones où ils ont trouvé la série sur une unité. Les éclats particulièrement orageux sont le Maroc (sixième position) et le Qatar (deuxième position) :

« Ils se sont tournés vers moi depuis l’Irak, la Jordanie, les Émirats arabes unis », dit Itzik Cohen, la star de la série… Beaucoup beaucoup de bénédictions et de remerciements. Beaucoup de choses m’ont également été écrit depuis l’Inde, ce qui est assez incroyable. Pensez au nombre de personnes qui nous regardent en Inde. Ce sont des millions et des millions ».

« Il y a aussi des commentaires moins positifs de temps en temps, je reçois un message dans ma boîte de réception disant « Palestine libre », mais ce n’est pas représentatif.  » C’est une très petite quantité comparée aux milliers de messages positifs. Donc s’il y en a un qui apparaît de temps en temps, c’est marginal ».


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci


1scandal.com pour une info libre... © elishean/2009-2022

Adblock détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour naviguer sur le site.