Comey supplie les militaires : "S'il vous plaît ne me tuez pas !" - 1 Scandal
Politique

Comey supplie les militaires : “S’il vous plaît ne me tuez pas !”


Après avoir vu le cadavre d’Hillary Clinton et appris le destin imminent de John Podesta, un James Comey paniqué, actuellement invité à GITMO, a supplié le corps des juges-avocats généraux de la marine américaine d’avoir pitié de lui et a affirmé que les crimes qu’il a commis l’ont toujours été à la demande de figures de proue du Deep State éminemment plus puissantes.

Une source impliquée dans la bataille de Trump contre le Deep State a déclaré à Real Raw News que, bien que Comey ait accepté de coopérer avec l’enquête en cours de l’armée sur Barack Hussein Obama, il n’a pas fourni de détails sur un incident spécifique pour lequel l’armée veut des réponses.

Comme indiqué précédemment, le JAG dispose de preuves liant Comey, Obama et Susan Rice à une frappe aérienne illégale qui a tué 16 patriotes américains qui, en 2013, s’étaient rassemblés dans une maison sécurisée dans la nature du Colorado pour protester contre le régime criminel d’Obama.

“Comey a lâché des piécettes sur un tas de gens, mais il ne parle pas d’Obama. C’est le genre de gars qui dénoncerait sa mère. Soit Comey craint plus Obama que sa propre exécution, soit il est vraiment désemparé”, a déclaré notre source.

Mais les enquêteurs militaires, ajoute notre source, disposent de nombreuses preuves reliant Comey aux conquêtes criminelles d’Obama. Ces preuves comprendraient le témoignage d’un autre résident de GITMO et des documents internes du FBI que l’armée a obtenus d’un serveur informatique que Comey avait négligé de purger après la frappe aérienne du Colorado.

Selon toute vraisemblance, le témoignage humain provient de l’ancien directeur de la CIA John Brennan, qui est arrivé à GITMO le 25 mars. En tant qu’espion en chef d’Obama, Brennan a contribué à la guerre de terreur menée par Obama contre les citoyens américains.


Les documents numériques, selon notre source, comprenaient un ordre de surveillance du FBI autorisant deux agents – noms caviardés – à infiltrer la section du Colorado des “Three Percenters”, le groupe de miliciens qui avait acquis des photographies de guillotines en cours d’érection dans les camps de la FEMA dans 3 États.

Une semaine après la signature de l’ordre par Comey, 16 hommes, femmes et enfants ont été incinérés ou réduits en morceaux dans l’explosion d’une bombe qui a ravagé une zone densément boisée du nord-ouest du Colorado.

En outre, un document postérieur à l’action a reconnu le “vaillant héroïsme” d’un agent qui est mort dans le brasier “pour protéger et préserver la sécurité nationale”. Il a reçu à titre posthume la médaille du FBI pour acte méritoire.


“Lorsqu’on lui a montré les preuves, Comey a nié l’implication d’Obama. Il a dit qu’il avait reçu des instructions de Susan Rice, Samantha Power et Eric Holder, et il a insisté sur le fait qu’Obama ne lui avait jamais donné d’instructions directement”, a déclaré notre source.

Mais les enquêteurs militaires ont dit que les déclarations de Comey n’étaient pas sincères. Ils ont dit à Comey qu’il serait probablement condamné à la peine capitale s’il n’avouait pas qu’Obama avait ordonné la mort des Coloradons et d’innombrables autres patriotes pendant son mandat de président.


“Je suppose que vous voulez suivre la voie d’Hillary Clinton”, auraient dit les enquêteurs militaires à Comey.

“Oh, mon Dieu, s’il vous plaît, ne me tuez pas. J’ai dit tout ce que je savais”, a répondu Comey.

Pour conclure, notre source a déclaré que Comey sera jugé par un tribunal militaire ; toutefois, le corps des juges-avocats généraux de la marine américaine ne programmera son procès qu’après avoir extrait toutes les informations sensibles de l’esprit dérangé de Comey.

Voir toutes phases : James Comey au Gitmo


RealRawNews


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci




Sélection de livres

































1scandal.com © elishean/2009-2021