Social & Finance

Chrystia Freeland conseille aux Canadiens d’arrêter de vivre

par Védica Singh

Si vous vivez au Canada, à quoi bon regarder une émission de télévision et gaspiller de l’argent en abonnements ?

Les ménages du pays souffrent déjà de la hausse de l’inflation. Quel est le besoin de payer et d’acheter des abonnements pour regarder des personnages de dessins animés quand vous en avez une horde au Parlement canadien lui-même ?

Les politiciens canadiens ne se lassent jamais de devenir la cible de blagues. Leurs déclarations font l’objet de moqueries sur les plateformes de médias sociaux, mais ils ne peuvent toujours pas s’empêcher de donner des conseils insensés à leurs compatriotes.

Cela fait longtemps que les ménages canadiens n’ont pas été aux prises avec des prix en flèche. Le premier ministre et même le ministre des Finances du Canada ont démontré jusqu’à présent leur incompétence face à la crise. Mais, finalement, le ministre des Finances et vice-Premier ministre, Chrystia Freeland, a trouvé une solution.

La hausse de l’inflation a mis plusieurs Canadiens sous pression, et le ministre des Finances estime que la réduction des abonnements à Disney+ fera beaucoup de bien. Cela aidera peut-être le Canadien moyen à payer son loyer élevé, sa nourriture chère, son essence, ses produits d’épicerie, etc. Le pourboire de Chrystia devait se retourner contre lui.

Les utilisateurs de Twitter ont réagi avec colère et ont été confus lorsque la ministre fédérale des Finances a annoncé qu’elle annulait l’abonnement Disney + de sa famille et a exhorté les autres à suivre ses traces.

Chrystia Freeland a parlé à Global News le week-end dernier de la hausse du coût de la vie, des taux d’intérêt et de la façon dont Ottawa peut aider. Freeland a été interrogé par la présentatrice Mercedes Stephenson sur la volonté du gouvernement libéral d’examiner les programmes pour les dépenses inutiles.

Freeland a répondu que le gouvernement avait déjà déclaré qu’il chercherait 9 milliards de dollars de réductions budgétaires fédérales. Elle a toutefois ajouté qu’elle comprenait que les familles canadiennes traversaient une période difficile et scrutaient leurs dépenses.

« Personnellement, en tant que mère et épouse, je regarde attentivement ma facture de carte de crédit une fois par mois. Et dimanche dernier, j’ai dit aux enfants, ‘vous êtes plus vieux maintenant. Vous ne regardez plus Disney. Coupons cet abonnement Disney + », a-t-elle expliqué. «Alors nous l’avons coupé. Ce n’est que 13,99 $ par mois que nous économisons, mais chaque petit geste compte.

La ministre des Finances peut-elle même se fier à ses paroles tout en crachant des conseils aussi débiles ? Étonnamment, la dictature au Canada demande maintenant aux gens d’arrêter même de regarder la télévision. Freeland a déclaré qu’elle prévoyait de suivre les pratiques de réduction des coûts des parents en les adoptant au niveau fédéral.

« Parce que c’est l’argent des Canadiens », a-t-elle déclaré.

« Nous devons dépenser pour soutenir les Canadiens. Nous devons dépenser pour investir dans la croissance, comme investir dans la transition verte. »

Elle a déclaré qu’un examen minutieux des finances fédérales serait effectué et que le président du Conseil du Trésor découvrirait des économies de 6 milliards de dollars. Une vidéo des réponses de Freeland fait le tour de Twitter. Un utilisateur de Twitter a écrit: « Chrystia Freeland a un conseil pour les familles aux prises avec l’inflation », lit-on dans le tweet. Il a accumulé des centaines de commentaires négatifs et de retweets depuis sa mise en ligne samedi en fin d’après-midi.

De toute évidence, Freeland n’a pas de réponses ou de solutions pour rendre la survie de « Pays cher » moins coûteuse. Pierre Poilievre a plus que raison de qualifier l’inflation au Canada de « juste inflation ». Les prix au Canada sont devenus incontrôlables sous le régime de Trudeau. Depuis son arrivée au pouvoir, vivre au pays est devenu un trou dans les poches des Canadiens.

Les personnes vivant au Canada se retrouveront bientôt dans un bassin de dettes avant l’éviction de Justin Trudeau du pouvoir.

Au pays de Trudeau, les gens paient des prix incroyablement plus élevés que tout le monde sur terre. Mais pourquoi Freeland ne peut-il pas donner un pourboire au Premier ministre pour qu’il réduise ses dépenses de divertissement, de socialisation, de restauration, de somptueux séjours à l’hôtel et de vacances ? Tout ce qu’ils peuvent faire, c’est demander aux Canadiens d’arrêter de vivre.


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci


1scandal.com pour une info libre... © elishean/2009-2022

Adblock détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour naviguer sur le site.