Ceux qui diffusent de la « désinformation » en ligne devraient être « identifiés » et « traduits en justice » - 1 Scandal
A ne pas manquer Information

Ceux qui diffusent de la « désinformation » en ligne devraient être « identifiés » et « traduits en justice »


OUI… Et pourquoi pas pendus en place publique…!? Le Directeur du National Institute of Health (NIH) s’insurge et demande des sanctions, il n’est pas tout seul, ils sont tous désespérés de voir que la vérité sur leurs mensonges et leur propagande est largement diffusée… Ils veulent des lois, ils veulent des sanctions, ils veulent une censure sans pitié… Ils veulent un vrai fascisme nazi, comme au bon vieux temps du Führer… Ils veulent….la Chine… comme régime politique mondial.

Mais nous sommes d’accord… Ceux qui diffusent de la « désinformation » en ligne devraient être « identifiés » et « traduits en justice »… Et tous les collaborateurs de cette élite malfaisante devraient se retrouver, avec eux, sur le banc des accusés dans un Nuremberg 2.0 qui devra rester dans les annales de la lutte des peuples pour la LIBERTÉ.

Via Reclaim The Net

Police de la vérité. Par Cindy Harper

Le directeur des National Institutes of Health (NIH), Francis Collins, a mis en garde contre la « désinformation » en ligne et a suggéré que ceux qui diffusent de la désinformation devraient être « traduits en justice ».


Collins a fait ces commentaires à la défense de son collègue, le Dr Anthony Fauci, qui, selon lui, a été harcelé pour «désinformation».

« Les complots gagnent ici. La vérité est perdante. C’est un acte d’accusation très sérieux contre la façon dont notre société semble évoluer », a déclaré Collins dans une interview au Washington Post.

Au cours des dernières semaines en particulier, Fauci a été sévèrement critiqué après qu’un groupe de défense des droits des animaux appelé White Coat Waste Project ait accusé le NIH d’être impliqué et de financer des recherches où des chiens ont été expérimentés.


“La vérité est censée être la vérité”, a déclaré Collins, “et le fait que votre vérité soit si fortement modifiée par votre cercle social ou par l’endroit où vous recevez vos nouvelles vous indique que nous avons de vrais ennuis.”

Il a ajouté que les gens devraient s’inquiéter du fait que “la publication de quelqu’un sur Facebook a autant de poids qu’une déclaration du directeur du CDC sur la vérité d’une crise de santé publique”.

Il a suggéré deux solutions : Premièrement, identifier les diffuseurs de désinformation et les traduire en justice. Deuxièmement, trouver un moyen efficace de contrer les fausses allégations par la vérité.

“Il n’a pas précisé ce que l’un ou l’autre impliquerait exactement”, a rapporté The Post.



Suggérer que les personnes qui diffusent des allégations prétendument fausses soient « traduites en justice » est inconstitutionnelle.


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci




Sélection de livres

































1scandal.com © elishean/2009-2021