A ne pas manquerPolitique

C’est officiel! Bolsonaro dit qu’il est prêt à prendre le commandement de l’armée brésilienne

"Tout ira bien en temps voulu. Contrairement à d'autres, nous allons gagner", a déclaré le président brésilien.

Le président brésilien Jair Bolsonaro a assuré vendredi à ses partisans qu’il restait à la tête des forces armées du pays et a affirmé que l’armée se rangerait du côté du peuple alors que la certification électorale de son adversaire se profile.

« Je suis le commandant suprême des forces armées », a déclaré Bolsonaro aux partisans entourant le palais présidentiel d’Alvorada.

« Les forces armées sont le dernier obstacle au socialisme. Je suis sûr qu’ils sont unis. Ils doivent loyauté au peuple et respect de la Constitution. Et ils sont responsables de notre liberté », a déclaré Bolsonaro à ses partisans, selon le média brésilien Metropoles .

« Qui décide où je vais, c’est vous. Qui décide de la direction des forces armées, c’est vous », a déclaré Bolsonaro à la foule.

« Contrairement à d’autres personnes, nous allons gagner », a-t-il déclaré, ajoutant que « rien n’est perdu ».

L’adresse aux partisans intervient après des semaines de manifestations alors que les Brésiliens contestaient leur élection volée, où les résultats douteux ont montré une victoire du président élu socialiste Luiz Inacio Lula da Silva.

Cela survient également quelques jours après que l’armée, dans un geste inhabituel, a envahi les favelas de Rio de Janeiro et  tué les principaux dirigeants du cartel de la drogue Comando Vermelho (Commandement rouge), qui soutient Silva, qui avait déjà été condamné et emprisonné pour blanchiment d’argent et corruption.

L’armée a également refusé d’exclure une « éventuelle fraude » comme raison de la victoire de Lula.

Bolsonaro n’a pas reconnu la prétendue courte victoire de Lula aux élections d’octobre à la suite d’anomalies de vote signalées dans les États contrôlés par les cartels.

L’autorité électorale nationale du Brésil doit certifier l’élection lundi 12 décembre.

INFOWARS


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci


1scandal.com pour une info libre... © elishean/2009-2022

Adblock détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour naviguer sur le site.