A ne pas manquerBiotechnologie & Santé

Avec l’OMS et le Führer Bill Gates… ce sera tous les six mois, à vie

« Tant que les « vaccins » n’évolueront pas, une dose tous les six mois offre la meilleure protection pour les 50 ans et plus… » Bill Gates – 15 mai 2022 – CNN.

Avec Bill Gates, le futur Führer du IVe Reich qui va être proclamé lors de la prochaine Assemblée mondiale de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), ce seront les injections des « vaccins » tueurs de Pfizer & Co. tous les six mois pour les plus de 50 ans.

(ils continuent à se débarrasser en priorité des plus âgés).

C’est le 15 mai 2022, lors d’une interview promotionnelle de son « Mein Kampf » à lui : « How to prevent the next pandemic » (« Comment prévenir la prochaine pandémie »), qu’il a dévoilé sur la chaîne préférée des mondialistes de gauche, CNN, la première décision que prendra très vraisemblablement l’OMS si Assemblée mondiale de la Santé qui se tiendra à Genève du 22 au 28 mai 2022 adopte les statuts du IVe Reich qui portera le nom de « Traité international des pandémies ».

En France, la 4e dose d’injection du « vaccin » tueurs de Pfizer & Co. est simplement « recommandée », mais le plan de Bill Gates serait rendu obligatoire, avec 1 injection tous les six mois pour les plus de 50 ans, pour commencer, si les partisans d’Emmanuel Macron et de Jean-Luc Mélenchon l’emportent aux élections législatives (et on ne voit pas comment cela ne serait pas le cas).

Signalons qu’une étude hollandaise en prépublication et dirigée par Mihai G. Netea, vient de très diplomatiquement conclure au sujet des injections d’ARNm, que :

« La réponse des cellules immunitaires innées aux ligands TLR4 et TLR7/8 était plus faible après la vaccination BNT162b2, tandis que les réponses des cytokines induites par les champignons étaient plus fortes. En conclusion, le vaccin ARNm BNT162b2 induit une reprogrammation fonctionnelle complexe des réponses immunitaires innées, qui doit être prise en compte dans le développement et l’utilisation de cette nouvelle classe de vaccins. »

Rappelons que d’après les bases de données des États-Unis (VAERS), du Royaume-Uni (MHRA) et celle de l’Union européenne (EudraVigilance), nous en serions, à près de 100 000 morts dus aux injections des « va x ins » tueurs de Pfizer & Co.

350 millions de dollars de paiements occultes destinés aux docteurs Anthony Fauci, Francis Collins et à d’autres membres des NIH (National Institutes of Health).

Francis Collins – 14 paiements secrets reçus de Big pharma à son actif.
Le directeur des National Institutes of Health (NIH), il présente un modèle de coronavirus mortel devant une sous-commission sénatoriale chargée d’examiner les prévisions budgétaires des NIH et l’état de la recherche médicale au Capitole, le 26 mai 2021 à Washington, DC. (États-Unis).

Beaucoup d’entre nous doivent se souvenir du secrétaire d’État des États-Unis, Collin Powell, présentant une fiole d’anthrax « irakien » au Conseil de sécurité de l’ONU le 5 février 2003 pour justifier la guerre en Irak.

Collin Powell
Le secrétaire d’État des États-Unis – Conseil de sécurité de l’ONU le 5 février 2003.

Collin Powell déclara : « Aucun doute que Saddam Hussein a des armes biologiques et la capacité d’en produire rapidement davantage » ; or, il n’y avait aucune arme biologique en Irak.

Quant à Francis Collin, le directeur des National Institutes of Health (NIH), il n’a eu de cesse d’affirmer que le Monde était face à une redoutable et terriblement mortelle pandémie au coronavirus et qu’il fallait « va xi ner » tous les habitants de la Planète.

Or, tout comme l’Irak n’avait pas d’armes biologiques de destruction massive, le Monde n’a jamais été confronté à une pandémie au « C19 ».

Tous corrompus !

Alors qu’ils préparent tranquillement l’obligation des mortelles injections à l’ARNm tous les six mois pour les plus de 50 ans, le PDG de « OPEN THE BOOKS », révèle que ceux qui sont censés contrôler les laboratoires pharmaceutiques afin qu’ils ne mettent pas sur le marché des poisons sous le nom de « médicament » ou de « vaccin », sont achetés à coups de centaines de millions de dollars par ces laboratoires pharmaceutiques.

Adam Andrzejewski
Fondateur et PDG de « OPEN THE BOOKS »

Lors de sa conférence de presse téléphonique du 9 mai 2022, Adam Andrzejewski déclara :

« Nous estimons que jusqu’à 350 millions de dollars de redevances payées par des tiers ont été versés aux scientifiques des NIH au cours des années fiscales comprises entre 2010 et 2020 ».

« Nous arrivons à cette conclusion parce que, au cours des cinq premières années, 134 millions de dollars, que nous avons pu quantifier, ont été versés par des tiers payeurs, c’est‑à‑dire des sociétés pharmaceutiques ou d’autres organismes payeurs, aux scientifiques des NIH. »

« Nous savons maintenant que 1 675 scientifiques ont reçu des paiements au cours de cette période, au moins un paiement. Pendant l’année fiscale 2014, 36 millions de dollars ont par exemple été versés, ce qui représente en moyenne 21 100 dollars par scientifique ».

« Nous avons également constaté qu’au cours de cette période, les dirigeants des NIH ont perçu des paiements versés par des tiers. Francis Collins, par exemple, le directeur sortant des NIH, a reçu 14 paiements. Le Dr Anthony Fauci en a reçu 23 et son adjoint, Clifford Lane, huit. »

Et soyez assuré que ces « paiements » aux « scientifiques » qui nous expliquent qu’ils sont la « Science » et qu’il faut s’injecter les « vaccins » tueurs de Pfizer & Co., ont également cours en France (comment pourrait-il que cela ne soit pas le cas ?).

La lettre confidentielle de LIBRE CONSENTEMENT ÉCLAIRÉ POUR UNE FRANCE CITOYENNE ET NOS LIBERTÉS RETROUVÉES


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci


1scandal.com pour une info libre... © elishean/2009-2022

Adblock détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour naviguer sur le site.