Alors que le Delta passe au négatif un expert prévient de l'arrivée d'un variant mortel: le « Covid-22 » - Scandal
A ne pas manquer Biotechnologie & Santé

Alors que le Delta passe au négatif un expert prévient de l’arrivée d’un variant mortel: le « Covid-22 »


La montée des nouveaux cas du variant Delta aux États-Unis a atteint son apogée, et tout est en train de dégringoler à partir de là. Mais l’immunologiste Professeur Docteur Sai Reddy prévient que nous « devons nous préparer » à la possibilité qu’un super variant apparaisse en 2022.

Selon Hans Mikkelsen, de la Bank of America, les preuves – telles que le modèle IHME de l’Université de Washington – suggèrent que « les États-Unis ont désormais dépassé le pic des infections quotidiennes au COVID-19 causées principalement par le variant Delta ».

Le modèle IHME prévoit une baisse de 50 % par rapport au pic des infections quotidiennes d’ici le 11 octobre, et d’ici le 22 septembre – date de la prochaine réunion du FOMC – la baisse prévue est de près de 40 %.

Quant à savoir ce que cela signifie pour la société américaine que les médias et les politiciens ne soient plus en mesure de faire peur avec la variante Delta, cela semble être utopique.

Nous nous attendions à ce que les « médias » se concentrent rapidement sur l’émergence « inattendue » du variant lambda ou d’un autre variant encore plus « mortel », que les politiciens utiliseront immédiatement comme arme dans leur quête sans fin pour convertir les États-Unis en un gigantesque État-nounou autoritaire.


Et bien c’est fait !

Le professeur Reddy, de l’Institut fédéral de technologie ETH Zurich, pense que le « Covid-22 », comme il a été surnommé, pourrait être plus mortel que le variant Delta.

Il prévient qu’il est « inévitable » qu’une combinaison des souches existantes donne lieu à une nouvelle phase plus dangereuse de la pandémie.

Il affirme également que tous les enfants devraient se faire vacciner car il existe suffisamment de preuves pour montrer que les vaccins ne constituent pas une menace pour les moins de 12 ans.

Le Sun rapporte : Le professeur Reddy a déclaré : « Le Covid-22 pourrait être pire que ce à quoi nous assistons actuellement.


« Si un tel variant apparaît, nous devons le reconnaître le plus tôt possible et les fabricants de vaccins doivent adapter le vaccin rapidement. »

« L’émergence de ce nouveau variant est le grand risque. Nous devons nous y préparer. »

S’adressant au journal allemand Blick, le professeur Reddy a déclaré que la variante Delta était la plus contagieuse de toutes – ce qu’il a appelé « Covid-21 ».

Mais elle ne présente pas de « mutations d’échappement », c’est-à-dire des caractéristiques génétiques qui lui permettent d’échapper au système immunitaire.

Les mutations d’échappement, que l’on observe dans certaines variantes telles que Beta, signifient que les vaccins deviennent moins efficaces et qu’il peut être nécessaire de les modifier afin de protéger la population.


Le professeur Reddy a déclaré qu’une combinaison de ces facteurs – plus mortels, transmissibles ou échappant au système immunitaire – constituerait un problème dans un avenir proche.

Il a déclaré : « C’est la phase suivante de la pandémie, lorsque Bêta ou Gamma deviennent plus infectieux ou que Delta développe des mutations d’échappement. Ce sera le gros problème de l’année à venir ».

On s’attend à ce que des variants du Covid apparaissent à l’avenir, car il s’agit d’une partie naturelle de l’évolution des virus.

Il est impossible de prédire si elles deviendront importantes.

Mais comme plusieurs d’entre elles sont déjà apparues en moins de deux ans, cela n’augure rien de bon.

Sage, le groupe de scientifiques qui conseille le gouvernement britannique, a déclaré que « les vaccins ne fournissent pas une immunité stérilisante absolue ».

Dans un document publié le 30 juillet, le groupe a déclaré que la probabilité que le Covid devienne plus mortel était qualifiée de « probable » à une « possibilité réaliste », en raison de la propagation toujours aussi importante du virus dans le monde.

Le document soulignait l’importance de ne pas interrompre les campagnes de rappel – dont la première pourrait commencer en septembre.

A bon entendeur ….

GARDEZ VOTRE IMMUNITÉ NATURELLE INTACTE…


Infos aube digitale


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci




Sélection de livres

































1scandal.com © elishean/2009-2021