Biotechnologie & Santé

Alerte hécatombe chez les personnes âgées en Allemagne


Les décès des personnes âgées de 80 ans et plus à qui ont on a injecté de l’ARNm auraient explosés en Allemagne.

– Entre le 28 décembre 2020 (début des injections) et le 24 février 2021 (données provisoires, l’étude n’est pas finie), il y aurait eu plus de morts dans les maisons de retraite en Allemagne qu’entre le 1er janvier 2020 et le 27 décembre 2020 !

Autrement dit, avec les injections d’ARNm, il y aurait eu plus de morts de personnes âgées de 80 ans et plus en 2 mois, qu’en une année !

Pour télécharger les graphiques, cliquez sur « Les graphiques »

L’auteur de l’étude précise « Bien entendu, une telle évaluation ne peut donner aucune « causalité » (causes) aux décès – cela nécessiterait simplement des autopsies par des médecins neutres, qui sont actuellement systématiquement évitées. Mais ce qui est statistiquement incontestable : il existe une forte corrélation (relation réciproque) entre le nombre de « vaccinations Corona » et les décès chez les seniors. »


Pour accéder à l’étude, cliquez sur « Une forte corrélation entre le nombre de « vaccinations Corona » et les décès chez les seniors. »

25% des résidents d’une maison de retraite allemande sont morts après avoir été vaccinés par Pfizer

Reiner Fuellmich et Viviane Fischer, avocats et membres fondateurs de la commission d’enquête allemande sur la Corona, interviewent une aide-soignante qui décrit ce qui s’est passé pendant et après le lancement du vaccin COVID de Pfizer dans une maison de retraite berlinoise.

En janvier, des responsables en Norvège et en Allemagne ont déclaré qu’ils examinaient les décès consécutifs au vaccin. Le mois dernier, en Espagne, les autorités ont temporairement interrompu les vaccinations après le décès de 46 résidents de maisons de retraite ayant reçu le vaccin.

Le Global Times a rapporté la semaine dernière que 16 personnes âgées en Suisse sont mortes suite à la vaccination COVID.


Aux États-Unis, selon les dernières données disponibles du système de notification des effets indésirables des vaccins, l’âge moyen des personnes décédées à la suite de la vaccination COVID est de 77,8 ans.

Children’s Health Defense travaille en étroite collaboration avec Fuellmich et ses associés du Comité d’enquête allemand sur la Corona pour obtenir information et justice concernant la COVID-19.

Notre question : pensez-vous qu’il en soit autrement en France?


Si nous voulons que la vérité soit mise à jour, il faut arriver à mettre ne place une commission d’enquête citoyenne publique, sans politiciens, sans élus, sans fonctionnaires et sans pseudo médecins.

Cette enquête doit se faire Ehpad par Ehpad, maison de retraite par maison de retraite, hôpital par hôpital.


Les sources de cet article incluent :

The defender
Libre consentement éclairé



Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci





1scandal.com © elishean/2009-2021