Politique

Affaire Donald Trump: le député républicain Scott Perry perquisitionné à son tour

Le FBI a saisi le téléphone portable du président du House Freedom Caucus, Scott Perry.

Les Etats Unis sont en train de devenir méconnaissables, l’administration Biden a lancé une purge contre les républicains qui soutiennent Donald Trump.

Le FBI a ciblé cette fois ci Scott Perry sans que nous sachions ce qu’ils cherchaient.

« Mon téléphone contient des informations sur mes activités législatives et politiques, ainsi que des discussions personnelles/privées avec ma femme, ma famille, mes électeurs et mes amis. Rien de tout cela ne concerne le gouvernement. » Scott Perry

« comme avec le président Trump hier soir, le DOJ a choisi cette action inutile et agressive au lieu de simplement contacter mes avocats. Ce genre de tactiques de république bananière devrait inquiéter chaque citoyen – surtout si l’on considère la décision prise devant le Congrès cette semaine d’embaucher 87 000 nouveaux agents de l’IRS pour persécuter davantage les citoyens respectueux de la loi. »

L’Internal Revenue Service (IRS) est l’agence du gouvernement fédéral des États-Unis qui collecte l’impôt sur le revenu.

Scott Perry serait d’après le FBI l’un des responsables dans la tentative de nomination de Jeffrey Clark, ancien fonctionnaire du DOJ (département de justice) pour faire annuler les élections de 2020.

Donald Trump voulait installer l’ancien fonctionnaire du ministère de la Justice Jeffrey Clark comme procureur général afin de pouvoir utiliser le ministère pour l’aider à renverser l’élection de 2020.

Selon l’association des avocats de Washington, ce manque d’éthique interfère avec l’administration de la justice après l’élection de 2020 ce qui pourrait éventuellement inclure la radiation de Jeffrey Clark du barreau.

L’enjeu de ces perquisitions doit déboucher sur une nouvelle plainte pour interdire Donald Trump de se représenter de nouveau à l’élection présidentielle de 2024.

Tel le phénix, Trump s’est relevé de ses deux tentatives de destitution et le peuple américain conserve toute sa confiance dans le futur sauveur de l’économie du pays.

Le juge qui a approuvé la perquisition du FBI à Mar-a-Lago a défendu des clients liés à Jeffrey Epstein. Bruce Reinhart a travaillé en tant que procureur fédéral jusqu’au 1er janvier 2008, lorsqu’un jour plus tard il est devenu un avocat de la défense représentant les employés d’Epstein.

Le juge qui a donné son accord pour la perquisition à Mar-a-Lago a des liens avec Jeffrey Epstein et Barack Obama

Le représentant Scott Perry, l’un des principaux alliés de l’ancien président Donald Trump, a déclaré mardi que des agents du FBI ont saisi son téléphone, un jour seulement après que des agents aient fouillé la propriété de Trump en Floride.

« Ce matin, alors que je voyageais avec ma famille, trois agents du FBI m’ont rendu visite et ont saisi mon téléphone portable », a déclaré le républicain de Pennsylvanie dans un communiqué publié par son bureau. « Ils n’ont jamais contacté mon avocat, qui aurait pris des dispositions pour qu’ils puissent avoir mon téléphone si tel était leur souhait. »

L’avocat de Perry, John Rowley – qui est également membre de l’équipe juridique de Trump – n’a pas fait de commentaire. Le FBI et le bureau du procureur des États-Unis à Washington ont refusé de s »exprimer.

L’intérêt du ministère de la Justice pour M. Perry peut être lié à l’attentat du 6 janvier 2021 contre le Capitole, mais aussi à l’enquête sur la gestion des dossiers de la Maison-Blanche par M. Trump.

Le comité du 6 janvier a révélé en avril que Perry et le dernier chef de cabinet de Trump, Mark Meadows, ont communiqué par l’application de messagerie cryptée Signal sur des questions liées à l’élection de 2020 – et on ne sait pas si l’un ou l’autre a conservé ces messages.

De même, le comité a reçu un témoignage selon lequel Meadows a brûlé certains papiers après avoir rencontré Perry à la Maison Blanche. Meadows était un membre fondateur du Freedom Caucus pro-Trump, dont Perry est maintenant le président.

La confiscation du téléphone de M. Perry par le FBI n’est pas sans précédent.

Les autorités ont saisi le téléphone du sénateur Richard Burr (R-N.C.) en 2020 dans le cadre d’une enquête sur ses pratiques en matière de transactions boursières, bien que le ministère de la Justice ait par la suite mis fin à son enquête sans engager de poursuites contre lui. Burr a tout de même démissionné de sa présidence de la commission sénatoriale du renseignement dans le cadre de la controverse et a annoncé qu’il ne se représenterait pas à son siège au Sénat.

Politico


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci


1scandal.com pour une info libre... © elishean/2009-2022

Adblock détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour naviguer sur le site.