17 employés de Walt Disney arrêtés dans le cadre d’une opération d’infiltration de prédateurs pédophiles - Scandal
Social & Finance

17 employés de Walt Disney arrêtés dans le cadre d’une opération d’infiltration de prédateurs pédophiles


FLORIDE – Les détectives du bureau du shérif du comté de Polk et les agences partenaires ont mené une opération d’infiltration du 27 juillet au 1er août 2021, au cours de laquelle les détectives se sont fait passer pour des mineurs sur des plateformes de médias sociaux, des applications mobiles et des sites de rencontres en ligne afin d’enquêter sur ceux qui s’en prennent aux enfants et voyagent pour les rencontrer à des fins d’activité sexuelle illégale.

Des détectives des services de police d’Auburndale, d’Orlando, de Winter Haven et du bureau du shérif du comté d’Orange ont participé à l’opération « Child Protector ».

Les suspects ont communiqué avec des enfants âgés de 13 à 14 ans qu’ils pensaient être des enfants et les ont sollicités pour des actes sexuels. Les suspects se sont rendus à plusieurs reprises dans un lieu d’infiltration du comté de Polk pour rencontrer ceux qu’ils pensaient être des enfants et les agresser sexuellement. Certains d’entre eux ont transmis des images pornographiques tout en préparant et en sollicitant les enfants en ligne, et ils ont été dûment inculpés pour cela également.

Au total, les détectives ont arrêté 17 suspects, qui doivent répondre de 49 chefs d’inculpation pour crime et de deux pour délit, à savoir : déplacement pour rencontrer un mineur à des fins sexuelles, tentative d’agression sexuelle, utilisation d’un ordinateur pour séduire un enfant, utilisation illégale d’un dispositif de communication bidirectionnelle et transmission de matériel préjudiciable à un enfant ; six suspects ont apporté des préservatifs et neuf suspects ont des antécédents criminels (27 crimes et 22 délits antérieurs). Le plus jeune suspect arrêté a 26 ans, et les deux plus âgés ont 47 ans.

Ils étaient tous originaires du centre de la Floride, à l’exception d’un suspect qui était en visite en Californie.


Les personnes arrêtées, par ordre d’arrestation, sont :

1. Kenneth Javier Aquino, 26 ans, d’Orlando. Le 27 juillet 2021, Aquino a engagé une conversation en ligne sur un site de réseau social avec un détective en civil qui se faisait passer pour une jeune fille de 13 ans. Il a demandé à la « fille » d’envoyer des photos et lui a envoyé une vidéo explicite de lui-même. Ils ont également communiqué par messagerie texte sur des téléphones portables. Il a demandé l’adresse du lieu d’infiltration et s’y est rendu dès la fin de son travail, où il a été arrêté sans incident. Il a dit aux députés qu’il était maître nageur à Animal Kingdom Lodge, Walt Disney World. Lorsqu’il est arrivé sur le lieu de l’infiltration, il portait encore son polo Disney, son maillot de bain et ses Crocs. Il a dit aux détectives qu’il était un vétéran de la Marine et qu’il avait une petite amie enceinte. Son passé criminel comprend des arrestations pour possession de marijuana, possession d’une arme dissimulée et défaut de comparution.

Aquino a été placé en détention à la prison du comté de Polk et accusé de :
– Un chef d’accusation de voyage pour rencontrer un mineur à des fins sexuelles (F-2).
– Tentative d’attentat à la pudeur (F-3)
– Un chef d’accusation de transmission de matériel préjudiciable à un mineur (F-3).

2. Irving Oliver, 41 ans, de Lakeland. Le 27 juillet 2021, Oliver a engagé une conversation en ligne avec un détective sous couverture qui se faisait passer pour une jeune fille de 14 ans. Ils ont ensuite échangé des textos par téléphone portable. Il a demandé à plusieurs reprises à la « fille » si elle voulait avoir des relations sexuelles avec lui, et a demandé l’adresse du lieu d’infiltration. Il est arrivé sur place et a été arrêté sans incident. Ses antécédents criminels comprennent des arrestations antérieures pour violence domestique, agression aggravée avec une arme mortelle, violation d’une injonction de protection, absence de DL valide et défaut de comparution.

Oliver a été placé en détention à la prison du comté de Polk et accusé de :
– Un chef d’accusation de voyage pour rencontrer un mineur à des fins sexuelles (F-2).
– Un chef d’accusation de tentative d’attentat à la pudeur (F-3)


3. Jarrod Justice, 33 ans, de Los Angeles, Californie. Le 27 juillet 2021, Justice, alors qu’il était en vacances en Californie, a engagé une conversation en ligne via une application de messagerie avec un détective en civil qui se faisait passer pour une fille de 13 ans. Ils ont ensuite échangé des textos par téléphone portable. Il a discuté de ce qu’il voulait faire sexuellement avec elle à son arrivée, et a promis d’apporter des préservatifs. Lorsqu’il est arrivé au lieu de l’infiltration avec les préservatifs, elle lui a demandé de lui apporter des bonbons, il s’est rendu dans un magasin et lui a acheté des Sour Patch Kids. Il est retourné sur les lieux, où il a été arrêté sans incident. Il a dit aux adjoints qu’il était marié et qu’il travaillait à Best Buy.

Justice a été placé en détention à la prison du comté de Polk et accusé de :
– Un chef d’accusation de voyage pour rencontrer un mineur à des fins sexuelles (F-2).
– Un chef d’accusation de tentative d’attentat à la pudeur (F-3)

4. Lior Enbar, 31 ans, d’Orlando. Le 27 juillet 2021, Enbar a engagé une conversation en ligne avec un détective sous couverture qui se faisait passer pour une jeune fille de 14 ans. Il a ensuite commencé à appeler son téléphone portable, en utilisant *67 pour bloquer son numéro. Il a demandé à la « fille » des photos et des vidéos, et a discuté de ce qu’il voulait faire sexuellement avec elle. Il a demandé l’adresse du lieu d’infiltration et s’y est rendu en voiture, avec des préservatifs, où il a été arrêté sans incident. Il a dit aux députés qu’il vivait avec ses parents et qu’il était chauffeur-livreur chez Domino’s Pizza.

Enbar a été placé en détention à la prison du comté de Polk et accusé de :
– Un chef d’accusation de voyage pour rencontrer un mineur à des fins sexuelles (F-2).
– Tentative d’attentat à la pudeur (F-3)
– Fausse information à un agent de police (M1)

5. Joshua Ortega, 30 ans, de Davenport. Le 29 juillet 2021, Ortega a engagé une conversation en ligne avec un détective sous couverture qui se faisait passer pour une jeune fille de 13 ans, puis lui a demandé son numéro de téléphone et a communiqué avec elle de cette façon. Il a dit à la « fille » ce qu’il voulait faire avec elle sexuellement et lui a promis qu’il avait des préservatifs et qu’il ne la mettrait pas enceinte. Il a demandé l’adresse du lieu de l’infiltration et s’y est rendu à pied, avec des préservatifs, où il a été arrêté sans incident. Il a dit aux députés qu’il était sans emploi et vivait avec sa mère, et qu’il s’était rendu sur place pour avoir des relations sexuelles avec la fille parce qu’il n’en avait pas eu depuis longtemps. Son passé criminel comprend des arrestations pour possession de cocaïne et de marijuana, cambriolage, vol qualifié, absence de permis de conduire valide et violation de la probation. Il a été libéré de la prison d’État en janvier 2020. Les détectives ont trouvé du PCP et un attirail de drogue dissimulé dans son portefeuille.

Ortega a été placé en détention à la prison du comté de Polk et accusé de :
– Un chef d’accusation de voyage pour rencontrer un mineur à des fins sexuelles (F-2).
– Tentative d’attentat à la pudeur (F-3)
– Un chef d’accusation d’introduction de contrebande dans un établissement de détention (F-3)
– Un chef d’accusation de possession de PCP (F-3)
– Un chef d’accusation de possession d’attirail (M-1)

6. Julio Enrique Cedeno, Jr., 45 ans, de Zephyrhills. Le 29 juillet 2021, Cedeno a engagé une conversation en ligne avec un détective sous couverture qui se faisait passer pour une jeune fille de 13 ans, puis lui a demandé son numéro de téléphone et a communiqué avec elle de cette façon. Il a dit à la « fille » ce qu’il voulait faire avec elle sexuellement et lui a demandé des photos, des vidéos ou un chat vidéo. Il lui a envoyé des photos explicites de lui-même. Il a demandé l’adresse du lieu d’infiltration et s’y est rendu en voiture, avec des préservatifs, où il a été arrêté sans incident. Il a dit aux adjoints qu’il était marié et qu’il était entrepreneur général indépendant. Son casier judiciaire comprend des arrestations antérieures pour coups et blessures graves, coups et blessures, vol et violation de probation.

Cedeno a été placé en détention à la prison du comté de Polk et accusé de :
– Deux chefs d’accusation de transmission de matériel préjudiciable à un mineur (F-3)
– Un chef d’accusation d’utilisation illégale d’un appareil de communication bidirectionnelle (F-3)

7. Juan Guadalupe-Arroyo, 47 ans, de Davenport. Le 30 juillet 2021, Guadalupe-Arroyo a engagé une conversation en ligne avec un détective en civil qui se faisait passer pour un garçon de 14 ans. Il a dit au « garçon » qu’il avait 40 ans et lui a dit ce qu’il voulait faire sexuellement avec lui. Il a demandé l’adresse du lieu de l’infiltration et s’y est rendu en voiture, avec des préservatifs, où il a été arrêté sans incident. Il a dit aux députés qu’il est infirmier diplômé au centre de soins Adventhealth à Celebration.

Guadalupe-Arroyo a été placé en détention à la prison du comté de Polk et accusé de :
– Un chef d’accusation : voyager pour rencontrer un mineur à des fins sexuelles (F-2).
– Un chef d’accusation de fausse déclaration d’âge en ligne/utilisation d’un ordinateur pour séduire un enfant (F-2)
– Un chef d’accusation de tentative d’attentat à la pudeur (F-3).

8. Carlos Flores, 36 ans, d’Orlando. Le 30 juillet 2021, Flores a engagé une conversation en ligne avec un détective sous couverture qui se faisait passer pour une fille de 13 ans, puis lui a demandé son numéro de téléphone et a communiqué avec elle de cette façon. Il a dit à la « fille » qu’il avait 17 ans et qu’il voulait avoir des relations sexuelles avec elle dans sa voiture. Il a demandé l’adresse du lieu d’infiltration, puis s’y est rendu en voiture, avec des préservatifs, où il a été arrêté sans incident. Il a dit aux députés qu’il était le gérant du Starbucks de l’aéroport international d’Orlando.

Flores a été placé en détention à la prison du comté de Polk et accusé de :
– Un chef d’accusation : voyager pour rencontrer un mineur à des fins sexuelles (F-2).
– Un chef d’accusation de fausse déclaration d’âge en ligne/utilisation d’un ordinateur pour séduire un enfant (F-2)
– Un chef d’accusation de tentative d’attentat à la pudeur (F-3).

9. Enrique Medina, 47 ans, d’Orlando. Le 30 juillet 2021, Medina a engagé une conversation en ligne avec un détective sous couverture qui se faisait passer pour une fille de 13 ans, puis lui a demandé son numéro de téléphone et a communiqué avec elle de cette manière. Il a dit à la « fille » les choses qu’il voulait faire avec elle sexuellement. Il a demandé l’adresse du lieu d’infiltration et s’y est rendu en voiture, où il a été arrêté sans incident. Il a dit aux adjoints qu’il était employé par Celmark International dans le service d’assainissement.


Medina a été placé en détention à la prison du comté de Polk et accusé de :
– Un chef d’accusation de voyage pour rencontrer un mineur à des fins sexuelles (F-2).
– Un chef d’accusation de tentative d’attentat à la pudeur (F-3)

10. Adam Smith, 30 ans, de Kissimmee. Le 30 juillet 2021, Smith a engagé une conversation en ligne avec un détective sous couverture qui se faisait passer pour une jeune fille de 14 ans, puis lui a demandé son numéro de téléphone et a communiqué avec elle de cette façon. Il a dit à la « fille » les choses qu’il voulait faire avec elle sexuellement. Il a demandé l’adresse du lieu d’infiltration et s’y est rendu en voiture, où il a été arrêté sans incident. Il a dit aux députés qu’il était employé comme technicien de maintenance dans un hôtel du quartier Old Town de Kissimmee. Son casier judiciaire comprend des arrestations antérieures pour coups et blessures avec violence domestique, falsification de preuves et violation de probation.

Smith a été placé en détention à la prison du comté de Polk et accusé de :
– Un chef d’accusation de voyage pour rencontrer un mineur à des fins sexuelles (F-2).
– Un chef d’accusation de tentative d’attentat à la pudeur (F-3).

11. Jeremiah Davis, 27 ans, de Clewiston. Le 31 juillet 2021, Davis a engagé une conversation en ligne avec un détective sous couverture qui se faisait passer pour une jeune fille de 14 ans, puis lui a demandé son numéro de téléphone et a communiqué avec elle de cette façon. Il a dit à la « fille » les choses qu’il voulait faire avec elle sexuellement. Il a demandé l’adresse du lieu d’infiltration et s’y est rendu en voiture, où il a été arrêté sans incident. Il a déclaré aux députés qu’il était un vétéran de l’armée et qu’il était actuellement employé par la ville de Clewiston en tant que conducteur de camion à ordures.

Davis a été incarcéré à la prison du comté de Polk et accusé de :
– Un chef d’accusation de voyage pour rencontrer un mineur à des fins sexuelles (F-2).
– Un chef d’accusation de tentative d’attentat à la pudeur (F-3)

12. Thomas Snyder, 44 ans, de Lakeland. Le 31 juillet 2021, Snyder a engagé une conversation en ligne avec un détective sous couverture qui se faisait passer pour un garçon de 14 ans, puis lui a demandé son numéro de téléphone et a communiqué avec lui de cette manière. Il a envoyé une photo explicite au « garçon » et lui a dit les choses qu’il voulait faire avec lui sexuellement. Il a demandé l’adresse du lieu d’infiltration et a pris un Uber pour s’y rendre, où il a été arrêté. Il a dit aux adjoints qu’il était gardien à la maison de retraite Valencia Hills à Lakeland.

Snyder a été placé en détention à la prison du comté de Polk et accusé de :
– Un chef d’accusation de voyage pour rencontrer un mineur à des fins sexuelles (F-2).
– Tentative d’attentat à la pudeur (F-3)
– Un chef d’accusation de transmission de matériel préjudiciable à un mineur (F-3).

13. David Ring, 34 ans, de Lakeland. Le 31 juillet 2021, Ring a engagé une conversation en ligne avec un détective sous couverture qui se faisait passer pour une jeune fille de 14 ans. Il a envoyé à la fille plusieurs images et vidéos explicites de lui-même et lui a dit ce qu’il voulait faire sexuellement avec elle. Il a demandé l’adresse du lieu d’infiltration et s’y est rendu en voiture, où il a été arrêté sans incident. Il a dit aux députés qu’il était au chômage. Son casier judiciaire comprend des arrestations antérieures pour avoir conduit en connaissance de cause alors que son permis était suspendu.

Ring a été incarcéré à la prison du comté de Polk et accusé de :
– Un chef d’accusation de voyage pour rencontrer un mineur à des fins sexuelles (F-2).
– Un chef d’accusation de tentative d’attentat à la pudeur (F-3)
– Quatre chefs d’accusation pour transmission de matériel préjudiciable à un mineur (F-3)

14. Philip Nelson, 27 ans, de Polk City. Le 31 juillet 2021, Nelson a engagé une conversation en ligne avec un détective sous couverture qui se faisait passer pour une jeune fille de 14 ans, puis lui a demandé son numéro de téléphone et a communiqué avec elle de cette façon. Il a dit à la « fille » les choses qu’il voulait faire avec elle sexuellement. Il a demandé l’adresse du lieu d’infiltration et s’y est rendu en voiture, où il a été arrêté après un contrôle routier alors qu’il tentait de quitter les lieux. Il a dit aux députés qu’il est apprenti technicien de ligne pour Powertown Line Construction, et qu’il a laissé ses deux enfants à la maison avec sa mère lorsqu’il s’est déplacé pour avoir des relations sexuelles avec la mineure. Son casier judiciaire comprend une précédente arrestation pour coups et blessures.

Nelson a été placé en détention à la prison du comté de Polk et accusé de :
– Un chef d’accusation de voyage pour rencontrer un mineur à des fins sexuelles (F-2).
– Un chef d’accusation de tentative d’agression sexuelle (F-3).

15. Jonathan McGrew, 34 ans, de Kissimmee. Le 1er août 2021, McGrew a engagé une conversation en ligne avec un détective sous couverture qui se faisait passer pour une jeune fille de 13 ans. Il a dit à la « fille » qu’il voulait qu’elle vienne dans son appartement pour avoir des relations sexuelles avec lui et sa petite amie, Savannah Lawrence. Il a envoyé des vidéos de lui et de sa petite amie en train d’accomplir des actes sexuels l’un sur l’autre. Il a demandé l’adresse du lieu d’infiltration, puis Lawrence et lui ont pris un Uber pour s’y rendre, où ils ont été arrêtés sans incident. Au cours de la même période, McGrew a communiqué avec un autre inspecteur sous couverture qui se faisait passer pour une jeune fille de 14 ans, lui disant également qu’il voulait avoir des relations sexuelles avec elle. Lors de leur arrestation, McGrew et Lawrence ont déclaré aux députés qu’ils étaient des gardiens à Walt Disney World Hollywood Studios. Son casier judiciaire comprend une précédente arrestation pour avoir quitté la scène d’un accident ayant entraîné des blessures ou la mort (dans l’Illinois).

McGrew a été placé en détention à la prison du comté de Polk et accusé de :
– Un chef d’accusation de voyage pour rencontrer un mineur à des fins sexuelles (F-2).
– Deux chefs d’accusation pour transmission de matériel préjudiciable à un mineur (F-3)
– Un chef d’accusation de tentative d’attentat à la pudeur (F-3).

16. Savannah Lawrence, 29 ans, de Kissimmee. Le 1er août 2021, le petit ami de Lawrence, Jonathan McGrew, a engagé une conversation en ligne avec un détective sous couverture qui se faisait passer pour une fille de 13 ans. McGrew a dit à la « fille » qu’il voulait qu’elle vienne dans son appartement pour avoir des relations sexuelles avec lui et sa petite amie, Lawrence. McGrew a envoyé des vidéos montrant les deux hommes en train d’accomplir des actes sexuels l’un sur l’autre. Lawrence a pris un Uber avec McGrew pour se rendre sur place, où ils ont été arrêtés sans incident. Ils ont dit aux adjoints qu’ils étaient des gardiens à Walt Disney World Hollywood Studios.

Lawrence a été placé en détention à la prison du comté de Polk et accusé de :
– Un chef d’accusation de voyage pour rencontrer un mineur à des fins sexuelles (F-2).
– Un chef d’accusation de tentative d’attentat à la pudeur (F-3).

17. Edward McGaffigan, 37 ans, d’Orlando. Le 1er août 2021, McGaffigan a engagé une conversation en ligne avec un détective sous couverture qui se faisait passer pour une jeune fille de 14 ans, puis lui a demandé son numéro de téléphone et a communiqué avec elle de cette façon. Il a dit à la « fille » qu’il voulait avoir des relations sexuelles avec elle, puis il lui a envoyé plusieurs photos explicites de lui-même. Les détectives ont obtenu un mandat d’arrêt et il a été placé en détention à son domicile d’Orlando. Il a dit aux députés qu’il était un joueur de poker professionnel. Son casier judiciaire comprend une précédente arrestation pour conduite en état d’ivresse (en Virginie).

McGaffigan a été arrêté à Orlando en vertu du mandat d’arrêt de Polk et placé en détention à la prison du comté d’Orange pour :
– Un chef d’accusation d’utilisation illégale d’un appareil de communication bidirectionnelle (F-3).
– Trois chefs d’accusation de transmission de matériel préjudiciable à un mineur (F-3).


Source : Breaking911 – Traduit par Anguille sous roche


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci




Sélection de livres

































1scandal.com © elishean/2009-2021