14 Israéliens infectés par le COVID malgré une 3e dose de vaccin et ils continuent... - Scandal
Biotechnologie & Santé

14 Israéliens infectés par le COVID malgré une 3e dose de vaccin et ils continuent…


Plus d’une douzaine d’Israéliens qui ont été vaccinés trois fois contre le SRAS-CoV-2 ont été diagnostiqués avec le virus malgré les vaccins, selon un nouveau bilan dimanche soir.

Selon les données du ministère de la Santé d’Israël qui a été publié dans un rapport par le canal 12 dimanche soir, quatorze personnes qui ont reçu une troisième dose du vaccin Pfizer-BionTech Covid ont été diagnostiqués avec le coronavirus au moins sept jours après avoir reçu la troisième dose.

9 jours après qu’Israël a lancé sa campagne de rappel du vaccin (3e dose), les statistiques du ministère de la Santé révèlent que 2 personnes ont été hospitalisées malgré une injection de rappel.

Israël a officiellement lancé sa campagne de vaccination de masse pour la troisième dose le 30 juillet et a vacciné jusqu’à présent quelque 422 000 personnes avec la troisième dose. La troisième dose est disponible pour les membres des groupes à haut risque, y compris les personnes âgées.

Sur les 14 personnes ayant reçu la troisième dose qui ont été testés positives au virus au moins sept jours après avoir reçu le rappel, onze ont plus de 60 ans, et les trois autres sont des personnes plus jeunes immunodéprimées.


Deux des 14 personnes qui ont reçu un diagnostic de COVID au moins une semaine après avoir reçu le rappel ont été hospitalisées en raison de leurs infections au COVID. Le rapport de dimanche n’a pas précisé si les deux sont dans un état grave.

Plus tôt dimanche , le Premier ministre Naftali Bennett a appelé les Arabes israéliens à se faire vacciner contre le COVID, affirmant que le vaccin est un élément crucial de la bataille contre la variante Delta.

« Cette épidémie de la variante Delta inonde le monde entier et entraîne des taux de contagion élevés et des taux de mortalité accrus dans de nombreux pays. La variante Delta se propage également à travers Israël, et les personnes les plus touchées sont les personnes âgées – vos parents et vos grands-parents. Par conséquent, Israël a obtenu des doses de vaccin supplémentaires afin de fournir à nos citoyens une troisième dose de vaccin, afin que nous puissions protéger toutes les personnes de plus de 60 ans. »

Bennett a déclaré que les taux de vaccination dans le secteur arabe sont « trop faibles ». (Arutz 7)


Les  injections de rappel pourront bientôt être disponibles pour les Israéliens de tous les groupes d’âge

Le ministère de la Santé devrait approuver les injections de rappel pour tous les Israéliens de plus de 12 ans dans un délai d’une à deux semaines.

Suite aux données soit disant positives de la campagne de rappel et à l’approbation d’un troisième vaccin pour les personnes âgées de 40 ans et plus, le ministère de la Santé devrait autoriser la vaccination pour tous les groupes d’âge, à partir de 12 ans, dans un délai d’une à deux semaines, Kan 11 Nouvelles rapportées vendredi.


Jeudi soir, le directeur général du ministère de la Santé, le professeur Nachman Ash, a accepté une recommandation du personnel consultatif pour les problèmes de coronavirus selon laquelle les Israéliens de plus de 40 ans doivent être vaccinés avec une dose de rappel.

Le ministère de la Santé souhaite désormais que la prochaine étape soit de permettre à tous ceux qui ont cinq mois après la deuxième dose du vaccin de recevoir la troisième dose, selon le rapport.

Pendant ce temps, le directeur du projet Coronavirus, le professeur Salman Zarka, a déclaré vendredi à Kan 11 News qu’il n’y avait aucun moyen d’empêcher la nouvelle variante Lambda du virus, qui infecte maintenant de nombreuses personnes dans les Amériques, d’entrer en Israël.

Cependant, Zarka a déclaré que ce qui est important, c’est “de tout faire pour réduire et retarder son arrivée”. Il a ajouté que la crainte était que la variante Lambda soit plus contagieuse et encore plus mortelle, et qu’il y ait une crainte que cette fois la maladie affecte également les enfants.

Sur la question de la rentrée scolaire, Zarka a déclaré que “nous voulons tous que l’année scolaire s’ouvre à l’heure”. Il a ajouté que le ministère de la Santé fait tout son possible pour que l’année scolaire s’ouvre le 1er septembre, mais si le nombre de cas augmente d’ici là, “nous devrons peut-être prendre d’autres décisions”. (Arutz 7)


Gilad Kariv, député israélien, “complètement vacciné”, a contracté le Covid et est maintenant ventilé. Le comble, c’est qu’il est président du comité qui décide de la ségrégation entre vaccinés et non-vaccinés.


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci




Sélection de livres

































1scandal.com © elishean/2009-2021